Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 20
Temps de recherche: 0.0336s

affection

Je t'écris parce que t'écrire, c'est être avec toi.

Auteur: Besson Philippe

Info: En l'absence des hommes

[ épistole ] [ déclaration ]

 

Commentaires: 0

justification

Quatre vaisseaux marchands ont débouqué avec nous et me donnent moyen d'avoir l'honneur de vous écrire.

Auteur: Estrées Jean II comte d'

Info:

[ épistole ] [ correspondance ]

 

Commentaires: 0

introduction

Je n'ai ni le temps de vivre ni celui d'écrire. Je triche donc avec mon art en dilapidant quelques heures le soir pour rédiger cette inadéquate et négligente réponse à vos lettres courtoises et élégantes.

Auteur: Rubens Peter Paul

Info: Dans une lettre à son ami Peiresc, décembre 1634

[ épistole ] [ précaution liminaire ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

langues

Me comprends-tu, dans mon mauvais allemand ? Mon français est plus coulant, c'est pourquoi je ne veux pas t'écrire en français. De moi à toi, rien ne doit couler. Voler - oui ! Sinon - autant buter et trébucher.

Auteur: Tsvetaeva Marina

Info: Lettre du 12 mai 1926, in "Correspondance à trois", éd. L'Imaginaire-Gallimard, p. 103

[ lettre ] [ flux ] [ extrêmes ] [ épistole ] [ communication ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

nostalgie

C'est effrayant de détails la tendresse du souvenir, on voit même des choses que l'on n'avait jamais remarquées là-bas. Ça vous dure des jours une lettre, on n'a jamais tout vu, c'est un film infini sur un infime écran qu'on plie avec amour au fond des poches.

Auteur: Frégni René

Info: Le voleur d'innocence

[ introspection ] [ épistole ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rupture

Madame,

J’ai appris que vous vous étiez donné la peine de venir, hier, dans la soirée, trois fois, chez moi.

Je n’y étais pas. Et dans la crainte des avanies qu’une telle persistance de votre part pourrait vous attirer de la mienne, le savoir-vivre m’engage à vous prévenir : que je n’y serai jamais.

J’ai l’honneur de vous saluer.

Auteur: Flaubert Gustave

Info: Lettre à Louise Collet. Sentant son amour pour la poétesse s’épuiser, alors qu’elle abandonne Paris pour lui rendre visite dans son Croisset natal et qu’elle supplie le maître des lieux de la recevoir.

[ épistole ] [ couple ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

motivation

Où, sinon dans les vers-alambics qui mieux que vodka incendient et font encore marcher quand on est au bout du rouleau ; où sinon en eux qui sont du feu, Chalamov aurait-il bien pu trouver l’énergie, l’eau-de-vie qui le fit parcourir, en plein hiver, 1500, oui mille cinq cents kilomètres, en traîneau puis camion, à travers la taïga, pour aller chercher, par un froid de moins cinquante, une lettre de Pasternak (1952) ?

Auteur: Pinson Jean-Claude

Info: Drapeau rouge

[ anecdote ] [ lecture passion ] [ épistole ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

affection

"Mon cher Louis, Vous êtes trop loin, vous êtes trop absent, trop invisible. La vie est trop brève et l'amitié un sujet trop délicat pour jouer de tels tours. Donc, revenez, arrêtez-moi tout cela -noyez-moi tout cela et revenez."
Réponse de RLS :
"Mon cher James, Oui, je l'avoue, je faillis à l'amitié [...] Mais jugez-moi avec clémence. J'ai retiré plus de plaisir et d'amusement de ces derniers mois que je n'en ai jamais eu auparavant, et ma santé n'a jamais été meilleure depuis dix ans. [...] bien que la mer soit pleine de périls mortels, j'aime à vivre ici, et j'aime les tornades (quand elles sont passées) ; et je ne puis dire combien ce m'est une joie que d'arriver en vue d'une île inconnue."

Auteur: Stevenson Robert Louis

Info: Missive d'Henry James et réponse de RLS qui est parti vivre dans l'océan Pacifique

[ répartie ] [ épistole ] [ voyage ] [ dépaysement ]

 

Commentaires: 0

amitié

24.5.66, Ussy
Cher Robert,
(…). Tu as tort de débiner ton travail. On n’est pas des gendelettres (sic). Si on se donne tout ce mal fou, ce n’est pas pour le résultat, mais parce que c’est le seul moyen de tenir le coup sur cette foutue planète. Avec ce besoin-là, beaucoup de misère mais pas de problème. Tu l’as peut-être un peu perdu mais il reviendra et tu t’en refoutras de toutes ces questions de valeur. Je crois que ces histoires de prix et autres à-côtés ne t’ont rien valu et qu’elles peuvent très bien être pour quelque chose dans l’état où tu te sens. Laisse tomber tout ça, cesse de te relire et remets-toi au travail. Nous ne saurons jamais ce que nous valons, ni les uns ni les autres, et c’est la dernière question à se poser.

Auteur: Beckett Samuel

Info: Lettre en français à Robert Pinget. Lettres IV, page 126.

[ réconfort ] [ épistole ]

 

Commentaires: 0

écriture

Cher Jean,

Non, le texte n’est toujours pas prêt. Que j’y travaille ou seulement y réfléchisse le travail est également lent.

Passer du “je” et du récit, au “cela” et aux autres (les aliénés) est une profonde métamorphose. Le têtard se défend avec des armes secrètes et n’a pas encore tout à fait succombé, quoique la grenouille lui vienne déjà de toutes parts.

Mais ce qui est proprement la “trouvaille” n’a plus guère de variations à subir.

Si je connaissais mieux la biologie des idées, je saurais dire le temps nécessaire pour le développement de celle-ci. Deux mois apparemment, peut-être trois encore.

J’espère qu’il en faudra moins à ton cœur pour revenir guéri. Bonnes vacances,

Henri

Mais tu ne regretteras pas ta patience. C’est toute la psychiatrie redigérée que tu recevras7.

Auteur: Michaux Henri

Info: Lettre à Jean Paulhan du 15 juillet 1959, à propos de son travail en vue de l'édition de "Connaissance par les gouffres" après ses expérimentations avec les drogues psychotropes comme la mescaline, le LSD et la psilocybine

[ création ] [ épistole ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel