Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. Aller sur la rubrique mode d'emploi pour en savoir plus. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... ... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.0751s

lucidité

La politique doit voir non seulement les détails, mais surtout garder le village et le monde de la même manière en perspective.

Auteur: Tiefensee Wolfgang

Info:

[ globalisation ]

 

Commentaires: 0

glocalisation

Internet est à l'oeuvre en ce sens, puisqu'on voir bien comment le web encourage les gens à faire des sites web dans leur langue maternelle.

Auteur: Friedman Thomas

Info: The World Is Flat

[ globalisation ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

mondialisation

"Le nouvel ordre Mondial" ne tolère pas les états-nations, la famille, la langue nationale et la culture. Ils veulent que nous soyons tous identiques, c'est l'agenda de la marchandisation globale, avec des hommes réduits au statut de consommateur anglo-saxon.

Auteur: Fusaro Diego

Info:

[ indifférenciation ] [ globalisation ] [ normalisation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vulgum pecus

Mon cher Tintin, je vous le dis tout net : j'en ai soupé des voyages ! Et surtout des touristes, ces badauds planétaires qui seraient mieux chez eux mais qui s'entêtent à aller dans des lieux qui seraient plus beaux sans eux !

Auteur: Manzoni Gabriela

Info: Comics retournés

[ globalisation ] [ mondialisation ] [ défiguration ] [ vacanciers ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par SFuchs

inconséquence écologique

Dans une certaine mesure, les solutions qui furent élaborées par les Tokugawa pour mettre fin au problème de l’épuisement des ressources au Japon consistèrent en une préservation des ressources japonaises aux dépens d’une autre région, tout comme les solutions qui sont aujourd’hui développés pour lutter contre l’épuisement de leurs ressources consistent à épuiser les ressources d’autres pays.

Auteur: Diamond Jared Mason

Info: Effondrement, p.364-365

[ mondialisation ] [ globalisation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pouvoir

Les investisseurs sont devenus des juges actifs ; cette participation a pris un tournant quand les fonds de pension, à la tête de capitaux considérables, se sont mis à exercer des pressions très vives sur le management. Grâce à la sophistication croissante des instruments financiers comme la prise de contrôle par emprunt (LBO, leveraged buyout), des investisseurs ont pu désormais créer ou casser des sociétés sans que leur direction puisse rien faire.
De même, du fait de l'émergence d'un actionnariat sophistiqué, les capitaines d'industrie qui se trouvaient au sommet de la chaîne de commandement ne sont plus ce qu'ils étaient ; une nouvelle source de pouvoir latéral est apparue au sommet, souvent étrangère, voire indifférente par ailleurs, à la culture que les associations et alliances à long terme avaient forgée au sein de la société.

Auteur: Sennett Richard

Info: La culture du nouveau capitalisme

[ finances ] [ transnationales ] [ globalisation ]

 

Commentaires: 0

mondialisation

Les puissants du capitalisme financier avaient un but à long terme, rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier, dans des mains privées, capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble. Ce système devait être contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets négociés lors de fréquentes réunions et des conférences. Le sommet de ces systèmes devait être la Banque des règlements internationaux à Bâle, Suisse ; une banque privée détenue et contrôlée par les banques centrales du monde, qui étaient elles-mêmes des sociétés privées. Chaque banque centrale […] devait chercher à dominer son gouvernement par sa capacité à contrôler les prêts du Trésor, manipuler les bourses, influer sur le niveau de l’activité économique dans le pays, et influencer les politiciens assouplis par des récompenses économiques ultérieures dans le monde des affaires.

Auteur: Quigley Carroll

Info: Tragédie et espoir

[ domination ] [ argent ] [ globalisation ]

 

Commentaires: 0

mondialisme

Que fut le co-vid, en dehors du fait qu'il était très peu léthal mais mettait en danger le flux tendu des systèmes médicaux occidentalo-consuméristes au prétexte que l'homme doit être protégé à tout prix. Alors que cette épidémie ressemblait plus à un message de notre une mère Gaïa fatiguée d'un virus humain insupportable (rappelons que les bactéries nos mères sont capables d'effectuer un reset au niveau planétaire en une année). 

Cette pandémie fut plutôt une fenêtre d'opportunité pour les tenants de la gouvernance mondiale qui développèrent une vérité quasi inattaquable au prétexte qu'elle se fonde sur des bases scientifiques même si ces dernières ressemblent plus à un argument statistique anthropocentré dangereux à moyen terme. Tout ceci étant bien naturel et la réfléxion générale sur l'anti-acharnement thérapeutique disparut en quelque jours et la réflexion sur "comment réguler une population humaine - à la croissance nullement affectée par le corona" - sembla s'évanouir. 

On avait plutôt l'impression que les mesures de controle et de traçage de l'épidémie avaient amené de meilleurs outils de gouvernance. Le message de Gaïa avait en quelque sorte unifié les humains vers un consensus planétaire qu'un idéologue pourrait difficilement contrer puisqu'à peu près toutes les vérités officielles convergeaient vers ce "modèle de propagande" en béton, efficacement appuyé sur la peur des populations. Ecran de fumée potentiel devant les abus de certains gouvernement, et du monde du capital, ces deux pôles demeurant agressivement positionnés en défenseurs de la liberté d'expression et de l'intérêt général. 

Face à une censure qui ne dit pas son nom, toute critique envers la doxa sanitaire est donc extrêmement difficile (et très peu amenée dans les médias), paravent supplémentaire devant la criante inégalité qui régit l'accès aux ressources et la répartition des richesses.

Auteur: Mg

Info: 10 juin 2021

[ manipulation des masses ] [ covid 2021 ] [ globalisation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

covid 2021

Que fut le co-vid, hors du fait qu'il était très peu léthal mais mettait en danger le flux tendu des systèmes médicaux occidentalo-consuméristes - au prétexte que l'homme, même très âgé, doit être protégé à tout prix. Alors que cette épidémie ressemblait plus à un message de notre une mère Gaïa, fatiguée par le désormais insupportable virus humain (rappelons que les bactéries nos mères sont capables d'effectuer un reset au niveau planétaire en une année). 

Cette pandémie ressembla aussi à une fenêtre d'opportunité pour les tenants de la gouvernance mondiale qui développèrent une vérité quasi inattaquable au prétexte qu'elle se fonde sur des bases scientifiques même si ces dernières ressemblent à un argument statistique anthropocentré dangereux à moyen terme. Tout ceci était donc bien naturel. Mais la réflexion générale sur l'anti-acharnement thérapeutique disparut en quelque jours et les cogitations sur "comment réguler la population humaine" s'évanouirent. Avec une surpopulation aucunement affectée par le corona. Et les chinois décidèrent d'autoriser un 3e enfant. Et le ministre Broulis se félicita d'un canton de Vaud à un million d'habitants en 1944, "il faut soutenir la croissance" était son message.

On avait plutôt l'impression que les mesures de controle et de traçage de l'épidémie amenaient de meilleurs outils de gouvernance. Le message de Gaïa unifiait donc les humains en un consensus planétaire difficile à contrer pour n'importe quel idéologue puisqu'à peu près toutes les vérités (surtout officielles) convergeaient vers un modèle de propagande en béton, efficacement appuyé sur la peur des populations. Ecran de fumée potentiel pour les agissements de certains gouvernement et du monde du capital ? Ce bon couple encore et toujours agressivement positionné en défenseur de la liberté d'expression et de l'intérêt général.

Ainsi, confrontée à une censure qui ne dit pas son nom, toute critique des doxas sanitaires et gouvernementales devint un peu plus difficile (et fort peu amenée dans les médias), cache-sexe en forme de masque anti-covid, dissimulant une fois encore et avec art les problèmatiques de l'encombrement de la planète par les humains, tout comme les inégalités qui régissent l'accès aux ressources et à la répartition des richesses pour ces mêmes bipèdes dépoilés.

Auteur: Mg

Info: 10 juin 2021

[ globalisation ] [ moraline personnelle ] [ opinion libre ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel