Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.0239s

femmes-par-homme

(…) la mère est un principe de vie, la courtisane refuse la vie et se retourne contre elle.

Auteur: Weininger Otto

Info: sexe et caractère (1903, 294 p.)

[ dualité ] [ rapport au monde ] [ prostituée ] [ vertueuse ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

face à face

L'idéalisme de toute philosophie ("le monde est ma représentation") est ce qui met le mieux en évidence la résorption des choses par le moi du philosophe. Pour l'artiste, l'homme est un élément du monde ; il se rapproche des choses et, ce faisant, élimine la différence de niveau entre l'homme et la nature.

Auteur: Weininger Otto

Info: des fins ultimes (1907, 240 p.) page 98

[ mentalités ] [ rapport au monde ] [ divergences ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par Justin

activité

Moi je ne sais pas ce que c’est que l’ennui, l’ennui j’en ai entendu parler, je sais qu’il y a des gens qui s’ennuient, mais moi ! Je ne sais pas ce que c’est que l’ennui, il y a toujours quelque chose à faire, je ne sais pas, on peut découper les pages d’un livre, on peut faire des mots croisés, on peut prendre des notes, il y a toujours quelque chose à faire, moi je voudrais que les journées aient 30 heures tu vois parce que je ne m’ennuie jamais, tu comprends ? Et puis même mieux, j’ai hâte d’être vieux tu vois, pour pouvoir me contenter de cinq heures de sommeil par nuit.

Auteur: Truffaut François

Info: Réplique d'Antoine Doinel à sa femme Christine dans "Domicile conjugal" (1970)

[ rapport au monde ] [ réplique ] [ cinéma ] [ oisiveté ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par Justin

politique

De Juvénal à Giono, la droite pratiquait le pessimisme aristocratique, la nostalgie du passé et la méfiance à l'égard des progrès de la technique, elle était pastorale, volonté végétarienne et rêvait d'un retour aux sources de notre culture.

Aujourd'hui la droite patauge dans l'optimisme, s'émerveille des découvertes de la science, admire l'Amérique, brocarde les sectateurs de Rousseau, ce névropathe, ce faussaire, ce responsable de tous nos maux. (...) que la gauche qui n'est attentive qu'aux modes nouvelles affecte de mépriser les humanités classiques, cela est excusable. En revanche la droite qui se purge matin et soir avec les pastilles "défense de l'occident" , devrait se garder d'écrire des sottises qui trahissent une singulière méconnaissance du patrimoine Grec et Latin.

Auteur: Matzneff Gabriel

Info: le taureau de phalaris (1987, 294 p.) page 202

[ évolution ] [ rapport au monde ] [ gauche-droite ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

étymologie

Halluciner signifie : se leurrer, se tromper, s’illusionner, s’aveugler.
Le verbe dérive du latin Alucinari, qui a la même valence lexicale mais qui signifie aussi : rêver, voyager. Son antécédent grec Alàomai, ou Alùo, signifie d’ailleurs : errer, vagabonder avec l’âme. Intéressant est donc son lien avec Alaòs : non-voyant, aveugle ; de Lào : je regarde, j’observe, je désire. A noter l’affinité du verbe Lào avec le substantif Làos qui désigne les "gens", le "peuple", la "foule".
Hallucination d’un point de vue lexical peut être défini comme : erreur, vision, mirage, mais le terme contient en lui-même une référence implicite à la cécité, au rêve, au désir ; à l’individu et au collectif. Cet élargissement de sens doit être pris en compte pour être confronté avec la définition réductrice de "perception sans objet" qui est celle de la psychiatrie traditionnelle.

Auteur: Corrao Francesco

Info:

[ rapport au monde ] [ confusion des limites ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson