Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.0286s

douleur

La souffrance, ça vieillit d'un coup.

Auteur: Gestern Hélène

Info: Portrait d'Après Blessure

[ vitesse ]

 

Commentaires: 0

représailles

Imaginer une vengeance soulage ; la mettre en oeuvre est sordide. Et les blessures qu’on inflige ne réparent pas celles qu’on a reçues.

Auteur: Gestern Hélène

Info: 555

[ virtuelles ] [ jésuitisme ] [ sagesse ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

Je me demandais ce qui fait la vérité d'un être, ce que l'on devient quand on a grandit sans souvenirs, qui étaient ces gens qui m'avaient connue et dont je ne savais rien, s'il restait en moi quelque chose d'eux, un mot, une image, une odeur.

Auteur: Gestern Hélène

Info: Eux sur la photo

[ rapports humains ] [ réminiscence ]

 

Commentaires: 0

séparation

C'est donc peu de temps après qu'il m'a fallu y revenir, sans lui. Ce sont les journées blanches d'une vie, celles dont on sait avant de les entamer qu'elles pèseront triple. Remettre ses pas dans le vide du présent, refaire seul l'itinéraire enchanté que l'on fit à deux...

Auteur: Gestern Hélène

Info: Un vertige , p. 55

[ couple ] [ rupture ]

 

Commentaires: 0

deuil

Nous sommes retournés au salon, où la présence d’Alix demeurait inscrite dans chaque objet. Un cardigan de laine bleu pâle était encore accroché au dossier d’une chaise. J’ai déchiffré le titre du livre resté ouvert sur la tranche : Albertine disparue. Dans le jardin, que l’on voyait depuis la porte-fenêtre, des massifs de roses anciennes déployaient leurs nuances enflammées par l’été : blanches, crème, jaunes bordées de rose. J’ai effleuré du doigt la porcelaine de Sèvres, la théière posée sur la table basse. Une bouffée de chagrin m’est montée à la gorge à l’idée qu’Alix et moi ne boirions plus jamais de Darjeeling ensemble.

Auteur: Gestern Hélène

Info: L'odeur de la forêt

[ émotion ] [ absence ] [ objets ]

 

Commentaires: 0