Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. Aller sur la rubrique mode d'emploi pour en savoir plus. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats!!!!.....
Résultat(s): 47
Temps de recherche: 0.0362s

frein

On peut tout fuir, sauf sa conscience.

Auteur: Zweig Stefan

Info:

[ . ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par GAIOTTINO

instant

Les grands moments sont toujours au-delà du temps.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen

[ éternité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vacuité

La pause, elle aussi, fait partie de la musique.

Auteur: Zweig Stefan

Info:

[ contraste ]

 

Commentaires: 0

assumer

Presque toujours, la responsabilité confère à l'homme de la grandeur.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Fouché

[ devoir ] [ contrainte ]

 

Commentaires: 0

vie

Seul vit véritablement celui qui vit son destin comme un mystère.

Auteur: Zweig Stefan

Info: La nuit fantastique

[ initiation ] [ découverte ]

 

Commentaires: 0

sevrage

Quand on abandonne ses habitudes, on ne peut que se retrouver soi-même.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Clarissa, p. 75

[ routine ] [ déshabituer ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

tolérance

J'ai personnellement plus de plaisir à comprendre les hommes qu'à les juger.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

[ indulgence ]

 

Commentaires: 0

vacuité

Rien ne trouble plus puissamment quelqu'un que la réalisation subite de son ardent désir.

Auteur: Zweig Stefan

Info: La confusion des sentiments

 

Commentaires: 0

femmes-hommes

L'ambition est l'affaire des hommes ; chez les femmes, cela tourne à la caricature.

Auteur: Zweig Stefan

Info:

[ avidité ]

 

Commentaires: 0

acceptation

Vieillir n'est, au fond, pas autre chose que n'avoir plus peur de son passé.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

[ envieillir ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel