Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.0392s

impôts

La terre est à peine remise en état, et le fisc fond dessus.

Auteur: Michelet Jules

Info: Le Peuple

[ après-guerre ]

 

Commentaires: 0

génocide

Après une histoire pareille, tout le monde est, de toute façon, un peu mort.

Auteur: Diop Boubacar Boris

Info: Murambi, le livre des ossements

[ après-guerre ]

 

Commentaires: 0

humanité

En effet, il semble que le dernier test d'intelligence consiste à ce que les gens comment à s'entendre.

Auteur: Haber Heinz

Info:

[ survie ] [ après-guerre ]

 

Commentaires: 0

justice

Qu'ils me répugnent à voir vivre ! Il y a un an ces magistrats condamnaient, avec fureur, ces pauvres juifs coupables de fausses déclarations pour échapper aux camps de concentration. Aujourd'hui ils se déchainent contre ceux qui ont obéi aux ordres du gouvernement de Vichy auquels ils ont prêtés serment de loyalisme.

Auteur: Garçon Maurice

Info: Journal 1939-1945

[ couardise ] [ adaptation ] [ Gaule ] [ après-guerre ]

 

Commentaires: 0

politique

Pourtant, par une grande ironie l'homme qui peut-être vu le plus clairement le potentiel d'une Europe unie et indépendante, a refusé d'adopter les méthodes qui auraient pu faire de son unité et de son indépendance une réalité. Aurait-il su comment coopérer et gérer tout ceci, de Gaulle aurait pu être le président d'une Europe puissante et unie.

Auteur: Lambert John

Info: Britain in a Federal Europe, 1968

[ après-guerre ] [ spéculation ] [ gouvernance ]

 

Commentaires: 0

économie

Jusqu'ici, tenir les cordons d'une bourse plate n'était pas considéré comme un bien grand privilège ; mais les doigts des épouses vont-ils se desserer si les porte-monnaie se remplissent ? Ce n'est pas certain du tout. Encore embarassés par leurs complexes de soldat vaincus, les hommes risquent longtemps encore avant d'oser, comme autrefois, frapper du poing sur la table. 

Déjà les plus lucides d'entre eux prédisent-ils que bientôt le Japon libéré de l'occupation américaine (le traité de San Fransisco a été signé en septembre 1951) retombera sans doute sous la tutelle... des épouses.

Auteur: Dufourcq B. Elisabeth

Info: Les femmes Japonaises (1969, 296 p.)

[ histoire ] [ après-guerre ] [ asie ] [ femmes vénales ] [ guerre des sexes ] [ défaite ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

anti-communisme

J’étais (Willem Sassen) untersturmführer dans la waffen-SS. J’ai été blessé sur le front russe et fait prisonnier par les Alliés.

Je me suis évadé deux fois et je suis arrivé ici. J’y ai fait mon trou. Je connais pour ainsi dire tout le monde à Buenos-Aires. Je peux vous présenter qui vous voulez. Perón, par exemple…

Le Président ?

Lui-même. Cet homme voue un culte à l’Allemagne. Il croit comme fer que les anciens fascistes et nazis européens peuvent l’aider à éradiquer le communisme athée et à faire de l’Argentine une superpuissance. Il nous accueille à bras ouverts et veille personnellement au bon déroulement des exfiltrations.

Auteur: Guerard Olivier

Info: La disparition de Josef Mengele (BD)

[ motivation ] [ après-guerre ] [ ww2 ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

capitalisme

Et, de fait, dès l'été 1949, l'économie est assainie, il n'est plus utopique de faire confiance à la monnaie. Les Japonaises le comprennent vite... Avec délices, elles se laissent aller à cette manie d'économiser qu'elles ont contractés pendant la guerre ; elles sont si avares qu'en six mois les dépôts en banque augmentent du tiers (530 millions en juin, 792 millions en décembre) : pour la première fois depuis la guerre les entreprises vont pouvoir emprunter un peu d'argent Japonais. Au début de l'année 1950, la ménagère peut envisager son avenir avec plus d'espoir que l'année précédente : son niveau de vie est bas mais il monte doucement. Certes l'économie est toujours faible- il y a encore 500 000 chômeurs - mais elle est stable ; une mère de famille peut prévoir quelques investissements, elle redevient sage, posée et tempère les ardeurs révolutionnnaires de son mari...

Auteur: Dufourcq B. Elisabeth

Info: Les femmes Japonaises (1969, 296 p.)

[ après-guerre ] [ évolution économique ] [ histoire ] [ asie ] [ épargne ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

culpabilité teutonne

Il y a en effet en Allemagne un nombre non négligeable d'antinazis sincères qui sont plus déçus, plus apatrides et plus vaincus que les sympathisants nazis ne l'ont jamais été. Déçus parce que la libération n'a pas été aussi complète qu'ils se l'étaient imaginé, apatrides parce qu'ils ne veulent se solidariser ni avec le mécontentement allemand – dans la composition duquel ils croient reconnaître un peu trop de nazisme camouflé – ni avec la politique alliée – dont ils contemplent avec consternation l'indulgence envers les anciens nazis – et enfin vaincus parce que, d'un côté, ils se demandent si, en tant qu'Allemands, ils peuvent avoir une part quelconque à la victoire finale des alliés et, de l'autre, ils ne sont pas absolument persuadés qu'en tant qu'antinazis ils n'ont pas une part de responsabilité dans la défaite allemande. Ils se sont condamnés à une passivité totale parce que l'activité impliquait la collaboration avec des individus douteux qu'ils ont appris à haïr pendant douze années d'oppression.

Ces gens-là sont les plus belles ruines de l'Allemagne mais, pour l'instant, elles sont aussi inhabitables que toutes ces maisons démolies entre Hasselbrook et Landwehr qui dégagent une odeur âcre et amère d'incendies éteints dans le crépuscule humide de cet automne.

Auteur: Dagerman Stig

Info: Automne allemand, p. 40

[ après-guerre ] [ ww2 ] [ psycho-sociologie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel