Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. Punchlines. Chaines. Humour. Réparties, etc. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats!!!!.....    "Sache, Visiteur... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.0495s

pouvoir politique

Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent.

Auteur: Proudhon Pierre-Joseph

Info:

[ inadapté ] [ absurde ] [ déconnecté ]

 

Commentaires: 0

froideur scolaire

[...] un bonhomme qui n'a pas de jugement n'est jamais plus dangereux que lorsqu'il fait appel à des principes. Et, de ces individus, celui qui en a pour les autres est souvent le même dont on ne saurait attendre ni indulgence, ni sincérité. [...]

Auteur: Emad Jarar

Info: Une nuit à Aden, tome 1

[ critères déconnectés ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

idées hors-sol

Les liens organiques qui conditionnent le réalisme sont toujours des liens qui unissent l’homme concret à des objets concrets. L’abstraction, en tant qu’instrument nécessaire de la science et de l’action humaines, doit partir du concret et déboucher sur le concret. Mais là où l’abstraction est livrée à elle-même, par le primat du cerveau (intellectualisme) ou celui du cœur (subjectivisme), elle engendre l’irréalisme. 

Auteur: Thibon Gustave

Info: L’irréalisme moderne, in Les hommes de l’éternel : Conférences au grand public (1940−1985), éditions Mame, Coll. Raisons d’Être, 2012

[ chimère ] [ déconnexion ] [ fiction ] [ réel déconnecté ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

stress urbain

Les habitants nomades du désert, des steppes, des grands espaces presque vides, sont souvent des "verticalistes" malgré l’horizontalité de leur milieu terrestre. Tandis que les habitants sédentaires et compressés des villes et de leurs tours aux multiples étages, ne sont pas des verticalistes. Ils vivent dans l’horizontal des communications de masse et dans les préoccupations des échanges terrestres.

Auteur: Ruyer Raymond

Info: L'Art d'être toujours content

[ citadins déconnectés ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

longue solitude

Quand on vit seul, on ne sait même plus ce que c’est que raconter : le vraisemblable disparaît en même temps que les amis. Les évènements aussi, on les laisse couler ; on voit surgir brusquement des gens qui parlent et qui s’en vont, on plonge dans des histoires sans queue ni tête : on ferait un exécrable témoin.

Auteur: Sartre Jean-Paul

Info: La nausée

[ déconnexion ] [ réel déconnecté ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

intellectualisme

L'idéologie du structuralisme a dévasté l'enseignement. Elle considère que la langue est déjà là, avant même notre naissance, hors de l'histoire ! La théorie du genre procède également du structuralisme négateur d'histoire et de réalité : pas de corps, pas de sexe, pas de biologie, pas d'hormones, pas de testostérone, mais de la langue et de l'archive. Nous ne serions que des constructions culturelles. C'est de cette idéologie datée mais active comme un déchet nucléaire dont il faudrait se débarrasser ; ensuite, on pourrait poser la question du grec et du latin.

Auteur: Onfray Michel

Info: Conversations françaises, Sous la direction de Vincent Trémolet de Villers, éd. Les éditions du Cerf, 2016 ISBN 978-2-204-10929-1, p. 22

[ hors sol ] [ déconnecté ]

 

Commentaires: 0

domination

Ce n'est pas le fait qu'ils aient de l'argent qui définit la nuisance nouvelle représentée par le pouvoir des super-riches, mais le fait qu'ils éprouvent le besoin d'être enviés. De même, ce n'est pas le fait qu'ils soient célèbres qui définit la nuisance des stars, mais le fait qu'ils aient besoin de se raconter que les autres sont jaloux de leur notoriété. Une chanson comme "Famous" de Kanye West le rejoue une fois de trop : "A toutes les filles qui se sont fait baiser par Kanye West, si tu les croises dans la rue, passe-leur les meilleurs voeux de Kanye. Pourquoi ? Le fait de ne pas être célèbre les rend dingues. Le fait que leur nom soit inconnu les rend dingues."

Auteur: Thiellement Pacôme

Info: La victoire des sans roi, p.188

[ valeurs ] [ déconnecté ] [ miroir aux alouettes ] [ Usa ] [ star système ] [ bêtise ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini