Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. Aller sur la rubrique mode d'emploi pour en savoir plus. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats!!!!.....
Résultat(s): 6
Temps de recherche: 0.2875s

thérapie

Pauvres gens ceux qui n'ont pas de patience ! Quelle blessure s'est jamais guérie autrement que par degrés?

Auteur: Shakespeare

Info: Othello

[ désaccoutumance ]

 

Commentaires: 0

désaccoutumance

Pensez à vous ennuyer ferme au moins une fois par jour : le cerveau par défaut pourra entrer en action.

Auteur: Mauvilly Karine

Info: cybercriminalisme

[ lâcher prise technologique ] [ débrancher ] [ addiction ] [ dépendance ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déshabituer

Il faut 3 semaines pour se défaire d'une habitude, 6 semaines pour en développer une nouvelle et 36 semaines pour prendre cette nouvelle habitude.

Auteur: Holford Patrick

Info:

[ sevrage ] [ désaccoutumance ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

sevrage

Changer de vie! Mais comment on fait?
Comme pour arrêter de fumer, le plus dur, c'est le début. Après, on se souvient plus comment c'était avant.

Auteur: Coriana Al

Info: No life

[ échanger ] [ désaccoutumance ]

 

Commentaires: 0

ablation

Perdre une névrose est synonyme de perdre son objet ; la vie s’émousse et ainsi demeure vide de sens. Ce n’est pas une guérison, c’est une amputation.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: L'âme et la vie

[ vide ] [ désaccoutumance ] [ déshabitude ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

désaccoutumance

C'est l'alcool. Je suis là pour me
sevrer, redevenir un homme d'eau et
de thé. J'envisage les jours qui viennent
avec tranquillité, de loin, mais attentif.
Je dois tuer quelqu'un en moi, même si
je ne sais pas trop comment m'y prendre.
Toute la question ici est de ne pas perdre
le fil. De le lier, à ce que l'on est, à ce que
je suis, écrivant.

Auteur: Metz Thierry

Info: L'homme qui penche. CENTRE HOSPITALIER DE CADILLAC EN GIRONDE, PAVILLON CHARCOT. OCTOBRE 1996. 1

[ poème ]

 

Commentaires: 0