Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 6
Temps de recherche: 0.0253s

divertissements

Les meilleurs sont les plus futiles.

Auteur: Chardonne Jacques

Info:

[ légéreté ]

 

Commentaires: 0

divertissements

Tout le bonheur du monde est dans l'inattendu.

Auteur: Ormesson Jean d'

Info: interview dans Libération 23 Décembre 2000

 

Commentaires: 0

divertissements

Seul le théâtre impopulaire a des chances de devenir populaire. Le "populaire" n'est pas le peuple.

Auteur: Ionesco Eugène

Info:

 

Commentaires: 0

divertissements

Dans le paradis des machines, les loisirs seront plus épuisants que le travail, c’est le travail qui reposera des loisirs.

Auteur: Bernanos Georges

Info: Dans "La liberté, pour quoi faire ?", éditions Gallimard, 1995, page 222

[ activité frénétique ] [ inversion ] [ dilapidation temporelle ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par Coli Masson

divertissements

Les chefs d'industrie ont si bien remarqué l'abrutissement auquel conduit le travail de l'usine, qu'ils s'avisent d'offrir des distractions à leur personnel. En Amérique, certains industriels ont construit de vastes salles où, de midi à une heure et demie, les ouvriers assistent gratuitement à des séances cinématographiques, car on a calculé que l'ouvrier rend plus lorsqu'il n'est pas triste.

Auteur: Séché Alphonse

Info: La Morale de la machine, 1929

[ productivité ] [ outil d'asservissement ] [ bienveillance intéressée ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

divertissements

On a déjà répondu à la question de savoir ce qui pousse l’homme à cette activité désordonnée, ce qui rend ses fonctions isolées si indépendantes (ou si autonomes en apparence). Répétons-le cependant : c’est "l’horreur du vide", l’angoisse de l’indépendance et de la liberté, ou plus exactement l’angoisse qu’engendre l’espace de liberté résultant du loisir, le vide auquel l’exposent les loisirs qu’il doit organiser lui-même et le temps libre qu’il a lui-même la charge de remplir. Son travail l’a si définitivement habitué à être occupé, c’est-à-dire à ne pas être indépendant, qu’au moment où le travail prend fin, il est incapable de s’occuper lui-même : car il ne trouve plus en lui-même le "soi" qui pourrait se charger de cette activité. Tout loisir a aujourd’hui un air de parenté avec le désœuvrement.

Auteur: Anders Günther Stern

Info: Dans "L'obsolescence de l'homme", trad. de l'allemand par Christophe David, éditions Ivrea, Paris, 2002, page 161

[ manque d'imagination ] [ conséquences d'un conditionnement ] [ absurde ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson