Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 10
Temps de recherche: 0.0296s

laisser-faire

On peut faire beaucoup de mal à quelqu'un en le laissant vivre.

Auteur: Zusak Markus

Info: La Voleuse de livres

[ agonie ] [ euthanasie ]

 

Commentaires: 0

mort

Et souvent le bien c'est, justement, que la vie ne dure pas longtemps.

Auteur: Sénèque

Info:

[ euthanasie ] [ guerre ] [ injustice ] [ brûler ]

 

Commentaires: 0

avortement

La décision d'interrompre la grossesse à la plus petite malformation du foetus est l'antichambre de la sélection nazie de la race.

Auteur: Guidi Antonio

Info:

[ euthanasie ] [ IVG ]

 

Commentaires: 0

homme-animal

J'ai entendu assez de platitudes comme ça chez la véto, tu comprends ? J'en ai marre des gens qui disent "Il veut mourir" en pensant "Ça coûterait trop cher". Et j'en ai par-dessus la tête que des gens disent "amour" en pensant "économie".

Auteur: Watts Peter

Info: Au-delà du gouffre. Chair faite parole

[ calcul ] [ affection ] [ justification ] [ euthanasie ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

inhumanité

Nous devrions considérer la normalité comme un minimum nécessaire. [...] Si les culs-de jatte, les becs-de-lièvre, les pieds-bots, les polydactyles, les hydrocéphales, les idiots, les sourds-muets, les rachitiques, les crétins étaient supprimés, les sociétés humaines n'y perdraient rien. Il y aurait quelques malheureux de moins et c'est tout.

Auteur: Richet Charles

Info: La Sélection humaine, 1919, in Le Monstre au bistouri de Jean-François Chassay

[ dureté ] [ insensibilité ] [ euthanasie ] [ malformation pathologique ]

 

Commentaires: 0

surpopulation

La loi du Choix prône que tout couple qui souhaite procréer doit déclarer la grossesse à l'État et désigner le parent qui recevra l'injection d'un accélérateur métabolique destiné à provoquer son décès à plus ou moins brève échéance. Une mort pour une vie, c'est le prix de l'État providence européen.

Auteur: Glukhovsky Dmitry

Info: Extrait du résumé de Futu RE

[ solution ] [ science-fiction ] [ euthanasie ] [ science-fiction ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

agonie

Le mort, un homme de plus de cinquante ans du nom de Kinzo, était nu, simplement couvert d'un linge autour des reins. Après une mauvaise chute, il s'était couché, et depuis quelques jours sa famille ne lui donnait plus que de l'eau. On n'avait pas l'habitude au village de nourrir les mourants.

Auteur: Yoshimura Akira

Info: Naufrages

[ euthanasie ] [ Asie ]

 

Commentaires: 0

humour

[La soirée d’étouffade] est une coutume paysanne anglaise instituée pour éliminer les parents âgés ou invalides. Une famille ainsi frappée par le sort donne une Soirée d’Etouffade, au cours de laquelle les invités entassent des matelas sur le vieil emmerdeur, puis ils s’installent en haut de la pyramide et se saoulent la gueule à mort.

Auteur: Burroughs William S.

Info: Le festin nu

[ euthanasie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

suicide

Il... Il était en train de fabriquer un cercueil à deux places, dis-je calmement. - Quoi? - A deux places... Et le soir du 13 septembre, tard, il est allé dans la chambre de ma mère. Il a pris une seringue hypodermique, il l'a remplie de morphine et il l'a injectée dans son corps, puis il s'est allongé à ses côtés jusqu'à ce qu'elle meure. Il l'habillée de sa robe de mariée, l'a descendue dans la cave et l'a déposée dans le cercueil. Il est resté là deux bonnes heures, puis il a enfilé son costume de mariage, à son tour, et s'est installé dans le cercueil à côté d'elle. Il a pris une surdose de morphine, a rabattu le couvercle au-dessus de lui, il est resté comme ça et il est mort...

Auteur: Ellory RJ Roger Jon

Info: Les anonymes

[ couple ] [ euthanasie ]

 

Commentaires: 0

supplique

Je ne peux plus, je ne peux plus, vous voyez bien…

C’est tout ce que je puis.

Et vous me regardez et vous ne faites rien.

Vous dites que je peux, vous dites – aujourd’hui

Comme il y a des jours et des jours – que l’on doit

Lutter quand même et vous ne savez pas

Que j’ai donné toute ma pauvre force, moi,

Tout mon pauvre courage et que j’ai dans mes bras

Tous mes efforts cassés, tous mes efforts trompés

Qui pèsent tant, si vous saviez !

Pourquoi ne pas comprendre ? Au bois des oliviers

Jésus de Nazareth pleurait, enveloppé

D’une moins lourde nuit que celle où je descends.

Il fait noir. Tout est laid, misérable, écœurant Sinistre…

Vainement, vous tentez en passant

Un absurde sourire auquel nul ne se prend.

C’est d’un geste raté, d’une voix sonnant faux

Que vous me promettez un secours pour demain.

Demain ! C’est à présent, tout de suite, qu’il faut

Une main secourable dans ma main.

Je suis à bout…

C’est tout ce que je peux souffrir, c’est tout.

Je ne peux plus, je ne crois plus, n’espère plus.

Vous n’avez pas voulu

Pas su comprendre, sans pitié

Vous me laissez souffrir ma souffrance… Au moins

Faites-moi donc mourir comme on est foudroyé

D’un seul coup de couteau, d’un coup de poing

Ou d’un de ces poisons de fakir, vert et or,

Qui vous endorment pour toujours, comme on s’endort

Quand on a tant souffert, tant souffert jour et nuit

Que rien ne compte plus que l’oubli, rien que lui…

Auteur: Sicaud Sabine

Info: Poésies posthumes, 1958. "Aux médecins qui viennent me voir". Elle meurt à 15 ans d'une gangrène des os, après un an d'horribles souffrances.

[ mort volontaire ] [ euthanasie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel