Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 31
Temps de recherche: 0.0626s

élections

Quand je vois un pauvre qui va voter, c'est comme si je voyais un crocodile entrer chez un maroquinier.

Auteur: Coluche Colucci Michel

Info:

[ droit de vote ] [ mise à mort volontaire ] [ duperie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

métamorphose

Pas d'amour sans modification au sens strict, c'est à dire sans la destruction volontaire et la mort en soi de l'égoïsme.

Auteur: Lacroix Jean

Info: Les sentiments et la vie morale

[ thérapie ] [ transformation ]

 

Commentaires: 0

conscience

L'existence de la mort nous oblige soit à renoncer volontairement à la vie, soit à transformer notre vie de manière à lui donner un sens que la mort ne peut lui ravir.

Auteur: Tolstoï Léon

Info:

[ sens-de-la-vie ]

 

Commentaires: 0

émollience sociétale

Notre époque substitue les victimes aux héros. Elle ne cesse de rendre hommage aux victimes. Fort curieux hommage, car les victimes ne le sont jamais volontairement ; elles auraient préféré ne pas l’être. Le héros veut l’être ; un hommage au héros est un hommage à la volonté. 

Auteur: Redeker Robert

Info: Vérités sur la mort à l’heure du transhumanisme, Éléments n°170, février 2018

[ guerriers glorifiés ]

 
Commentaires: 6
Ajouté à la BD par miguel

suicide

Depuis longtemps la mort ne m’intéresse pas. Je ne vois pas très bien ce que l’on peut détruire de conscient en soi : même en mourant volontairement. Il y a une irruption obligée de Dieu dans notre être qu’il nous faudrait détruire avec cet être, il y a tout ce qui touche cet être et qui est devenu partie intégrante de sa substance, et qui cependant ne mourra pas avec lui.

Auteur: Artaud Antonin

Info: L'Ombilic des Limbes

[ inutile ]

 

Commentaires: 0

subordination

Les médecins conseillent justement de ne pas chercher à guérir les plaies incurables, et peut-être ai-je tort de vouloir ainsi exhorter un peuple qui semble avoir perdu depuis longtemps toute connaissance de son mal - ce qui montre assez que sa maladie est mortelle. Cherchons donc à comprendre, si c'est possible, comment cette opiniâtre volonté de servir s'est enracinée si profond qu'on croirait que l'amour même de la liberté n'est pas si naturel.

Auteur: La Boétie Etienne de

Info: Discours de la servitude volontaire

[ soumission ] [ question ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dernières paroles

Je me donne volontairement la mort parce que je suis incapable d'accomplir mon devoir qui est de présider la Cour Militaire de Justice (...) - s'adressant à De Gaulle - Je n'ai pas pu physiquement ni mentalement accomplir le devoir qui m'était tracé (...) je m'en inflige la peine, mais je tiens à ce qu'il soit su que c'est ma faiblesse et non votre force et votre lucidité qui sont en cause.

Auteur: Larminat Edgard de

Info:

[ suicide ]

 

Commentaires: 0

diable

Mais le Mal n'est pas une entité, un démon pervers et maléfique, à la recherche de corps à posséder pour en faire des instruments des maux, des crimes, des programmes économiques, des fraudes, des camps de concentration, des guerres de religion, des lois, des procès, des fours crématoires, des chaînes de télévision. Non, le Mal est une relation, une façon de se positionner face à l'autre. Se transformer volontairement en bourreau. Et transformer l'autre en victime.

Auteur: Subcomandante Marcos Paco Ignacio Taibo II

Info: Des morts qui dérangent

[ oppression ] [ rapports humains ]

 

Commentaires: 0

révolution française

... ce que l'on sait de manière irréfutable par les carnets de route des officiers prussiens, c'est que les jeunes recrues des anciens régiments du roi ou les volontaires étaient prêts à se battre jusqu'à la mort pour la défense de la Patrie nouvelle. Ils n'étaient pas aussi disciplinés, aussi manoeuvriers que "nos mercenaires" dira un Allemand, mais ils savaient pourquoi ils se battaient : la défense d'une communauté libre et égalitaire. Goethe ne s'y trompa pas qui prédit au soir de la journée : "De ce temps et de ce jour date une nouvelle époque de l'histoire du monde."

Auteur: Bertaud Jean-Paul

Info: Valmy

[ historique ]

 

Commentaires: 0

suicide

"Est-ce vrai que les Inuits laissent les vieilles personnes mourir sur la glace ?"
- Plus aujourd'hui ! Mais il y a longtemps, il était habituel que les vieilles personnes, lorsqu'elles sentaient qu'elles devenaient un fardeau, demandent à être laissées sur la glace. On ne les forçait pas, elles choisissaient. Il faut dire que mourir de froid n'est pas douloureux. J'en ai fait l'expérience moi-même : il y a quelques années, j'étais tellement fatigué de marcher dans la neige que je me suis assis un moment pour me reposer, et je me suis endormi confortablement... Si mes amis inuits ne m'avaient pas trouvé, je serais mort de froid.

Auteur: Riel Jorn

Info: Nartouk, le garçon qui devint fort, interview de l'auteur en fin d'histoire

[ pôle nord ] [ éthique ] [ communauté ] [ mort volontaire ]

 

Commentaires: 0