Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 97
Temps de recherche: 0.0516s

femmes-par-hommes

Avant guerre, elle les avait démasqués de loin, les petits ambitieux qui la trouvaient banale vue de face, mais très jolie vue de dot.

Auteur: Lemaitre Pierre

Info: Au revoir là-haut

[ jeu de mots ] [ intérêt ]

 

Commentaires: 0

chair-esprit

Tout le malheur venait du fait que ceux qui pensaient devenaient incapables d'agir et que ceux qui agissaient ne trouvaient plus le temps de penser.

Auteur: Haushofer Marlen

Info: La porte dérobée : roman.- trad. de l'allemand par Jacqueline Chambon et Liselotte Bodo.- Arles : Actes Sud, 07/1988, p. 114

[ chiasme ] [ absurde dualité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

propagande

Qu'est-ce qu'un sacrifice? Hitler explique clairement que les restrictions momentanées dans le pays ne pouvaient être comparées avec les véritables sacrifices que devaient faire ceux qui se trouvaient au front.

Auteur: Longerich Peter

Info: Goebbels

[ guerre ]

 

Commentaires: 0

exister

Accablée, Viviane rendit le dossier à Monot. Elle avait cru que les médias s'intéressaient aux individus intéressants. Elle avait mal compris : c'était les individus qui se trouvaient intéressants dès qu'ils étaient dans les médias. Le pire, c'était qu'ils le devenaient.

Auteur: Flipo Georges

Info: La commissaire n'aime point les vers : Une enquête de la commissaire Viviane Lancier

[ notoriété ] [ communication ]

 

Commentaires: 0

libération

Il savait que de cette manière, il finirait de retirer tous les obstacles qui se trouvaient sur la route de la liberté pour les Noirs. Pour lui, la paix et la justice sont le roi et la reine, et le pardon n’est que leur humble serviteur. 

Auteur: Sisonke Msimang

Info:

[ colonialisme ] [ valeurs ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

colonialisme

L'infiltration et la pression blanches étaient telles que les Yahis se voyaient confinés aux parties de leur pays qui étaient inaccessibles au bétail et aux cavaliers, ce qui veut dire qu'ils étaient réduits pour vivre au pillage et au vol incessants. Ils prenaient tout ce qu'ils trouvaient.

Auteur: Kroeber Theodora

Info: Ishi : Testament du dernier Indien sauvage de l'Amérique du Nord

[ survie ] [ oppression ] [ dissimulation ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

humour

Il plissa les yeux, fixa les lettres tarabiscotées Rouge ardent qui se trouvaient écrites sur la poitrine du colosse : AC/DC. Séparées au milieu par l'épée flamboyante du gardien du paradis. Que pouvait bien signifier cela ? Angelus caelestis Domini Christi ? Cet homme blond était-il un messager direct du Christ, du Seigneur ?

Auteur: Baronsky Eva

Info: Monsieur Mozart se réveille

[ malentendu ] [ rock ]

 

Commentaires: 0

nurse

Elle savait que beaucoup de gens la trouvaient bizarre, avec son  incapacité à soutenir le regard, sa mine sombre et sa réticence à discuter avec ses employeurs. Mais elle n’avait pas son pareil pour s’occuper des enfants : elle était une nounou attentive et efficace, qui trouvait toujours le moyen de se faire obéir…

Auteur: Yueran Zhang

Info: L'hôtel du cygne

[ bonne d'enfant ] [ instinct maternel ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

viol

J'avais mis au point une technique mentale : tout mon corps sous la taille lui appartenait. Entre ma taille et mes épaules se trouvaient mon coeur et mon âme qui souffraient. Ma tête en revanche n'était qu'à moi, et c'est là où je me réfugiais pendant qu'il abusait de moi. Je laissais vagabonder mon esprit.

Auteur: McGovern Sharon

Info: Terrifiée

[ refuge ] [ pensée-de-femme ]

 

Commentaires: 0

couchant

Le crépuscule s'étendit lentement sur le désert tel épais manteau de velours, inondant les dunes de reflets pourpres, étouffant les derniers bruits du soir. Le calme régna bientôt. Depuis le sommet de la dune où ils se trouvaient, ils pouvaient voir l'oasis et les petits villages disséminés à sa périphérie. Les maisons toutes blanches et au toit plat, étaient dominées par d'immenses dattiers.

Auteur: Smith Wilbur

Info: Le septième papyrus

[ littérature ]

 

Commentaires: 0