Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 26
Temps de recherche: 0.0323s

ordre

Les hommes ne semblent perfectibles qu'en tant qu'automates, non en tant que sujets libres.

Auteur: Caraco Albert

Info: Le Galant Homme

[ atroce ] [ coercition ] [ société ]

 

Commentaires: 0

pessimisme

Quand je regarde ceux qui jurent que la vie est un délice, je ne les trouve ni beaux ni bien nés, ni raisonnables ni sensibles, ni fins, ni sages, ni profonds, mais très semblables à ce qu’ils encensent.

Auteur: Caraco Albert

Info: Post Mortem

[ optimistes ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

mégapole

Les villes, que nous habitons, sont les écoles de la mort, parce qu'elles sont inhumaines. Chacune est devenue le carrefour de la rumeur et du relent, chacune devenant un chaos d'édifices, où nous nous entassons par millions, en perdant nos raisons de vivre.

Auteur: Caraco Albert

Info: Bréviaire du chaos, L'Âge d'Homme, 1999, p. 9

[ inhumaine ]

 

Commentaires: 0

perdu

Plus je vieillis et plus la Gnose parle à ma raison, le monde n'est pas gouverné par une Providence, il est essentiellement mauvais, il est profondément absurde et la Création est soit le rêve d'une intelligence aveugle, soit le jeu d'un principe sans morale.

Auteur: Caraco Albert

Info: Ma confession, L'Âge d'Homme, 1975, p. 77

[ désespoir ] [ pessimisme ]

 

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Il est bien rare qu'une femme se rende auteur d'une oeuvre remarquable, mais il est fréquent - avouons-le - qu'elle la suscite, l'ombre où la femme se dérobe est une source de grandeur et plus que la lumière où trop de femmes cherchent à paraitre.

Auteur: Caraco Albert

Info: Post Mortem, L'Âge d'Homme, 1968, p. 102

[ muse ] [ misogyne ]

 

Commentaires: 0

Gaule

La spontanéité n'existe plus en France, la France n'a plus de génie et c'est le pays le plus calculant du monde, où l'on se trompe quelquefois pour l'amour du système. A force de tout calculer, on perd ses raisons d'être, ce détail échappait à la sagacité de nos machines, il n'entrait pas dans leurs prévisions.

Auteur: Caraco Albert

Info: Ma confession, L'Âge d'Homme, 1975, p. 104

[ Suisse ] [ ordre ] [ calcul ] [ duplicité ]

 

Commentaires: 0

femmes-par-homme

Nous devons le respect aux femmes, nous leur devons infiniment de politesse, ceux qui les blâment tombent sous leur coupe et ceux qui les déchirent ne manquent de se traîner à leurs pieds: nous les honorerons pour mieux les éviter, nous les encenserons pour mieux les repousser et nous les diviniserons pour mieux les écraser sous leur symbole.

Auteur: Caraco Albert

Info: Post Mortem

[ piégeuses ] [ inconvertibles ] [ inconversibles ] [ inatteignables ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

hiérarchie

L'obéissance aveugle qu'on nous prêche, nous déshonorera toujours, un homme qui fait son devoir en refusant - par fanatisme - de s'interroger, diffère à peine de la brute, et si l'on a besoin de pareils automates, on ne saurait les estimer, ils ne sont bons qu'à marcher, qu'à tuer et qu'à mourir, ils le feraient d'ailleurs, n'importe la querelle.

Auteur: Caraco Albert

Info: Écrits sur la religion, XI. Sur une barbarie autorisée, 28, p. 157

[ prison ] [ dépendance ] [ verticalité ]

 

Commentaires: 0

être humain

L'homme est le bien de beaucoup le moins précieux, c'est un insecte privé d'ailes et qui sent mauvais, en souillant l'air, le sol et l'onde, un grand savant l'appelle le cancer de l'oecumène, l'humanité s'étend sur notre globe à la façon des maladies incurables et lorsqu'on guérira toutes les maladies, l'humanité les remplacera toutes, à raison de son existence même, une existence polluante et pullulante.

Auteur: Caraco Albert

Info: Ma confession, L'Âge d'Homme, 1975, p. 70

[ virus ]

 

Commentaires: 0

maman

Ma Mère fut l'unique événement de ce que je n'ose appeler mon existence, sa victoire est totale et je n'ai de chair qu'autant qu'il en faut pour me sentir esprit. Ma Mère est devenue l'autel, où malgré moi, j'allais offrir à ce principe, dont elle ne savait pas qu'elle était ici-bas l'annonce. Car chaque femme porte en soi l'image de ce moi profond, auquel nous n'accédons qu'en renonçant au nôtre.

Auteur: Caraco Albert

Info: Post Mortem

[ mère-fils ] [ psychanalyse ]

 

Commentaires: 0