Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!....... Lire la suite >>
Résultat(s): 4
Temps de recherche: 0.0266s

psychisme

Notre cerveau est tellement puissant que par moment il ne se supporte plus.

Auteur: Gaillard Raphaël

Info: Interview sur France Inter, janv 2024

[ mise en boucle ] [ soliloque ] [ déséquilibre ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

réflexion

Le monde du langage, ce que notre cerveau a rendu possible au cours de l'Évolution, c'est de suspendre le temps plutôt que le voir défiler. En la matière quelques secondes constituent déjà une éternité.

Auteur: Gaillard Raphaël

Info: Un coup de hache dans la tête

[ mots quasi-esprit ] [ arrêt sur image ] [ gamberge ] [ imaginaire fixé ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

psychose

Ce que consacre la schizophrénie, c'est ce pouvoir qu'ont les hommes de construire la réalité. Elle met en scène le jeu infini du langage, dans un univers diffracté par son ambiguïté intrinsèque. 

Auteur: Gaillard Raphaël

Info: Un coup de hache dans la tête

[ expliquée ] [ folie ] [ définie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

clairvoyance

Dans cette seconde hypothèse, c'est l'effort d'intelligence qui rendrait vulnérable à la dépression. La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil : cette maxime de René Char, répétée à l'envi, en serait une possible illustration. Celui qui regarde le monde avec les yeux de l'intelligence est un être blessé. Il s'expose à la chute d'Icare en brûlant ses ailes à la chaleur du soleil. Pourquoi ne pas privilégier cette lecture des possibles liens de causalité entre dépression et trajectoire exceptionnelle, la seconde déterminant la première plutôt que l'inverse? Plus fondamentalement, nous pouvons nous interroger sur le passage de la corrélation à la causalité : l'existence d'un lien entre deux phénomènes (ce qui n'est pas même évident en l'occurrence pour ce qui est de la dépression et de la créativité) n'implique pas que l'un soit la cause de l'autre.

Auteur: Gaillard Raphaël

Info: Un coup de hache dans la tête

[ mise en boucle ] [ déclic ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel