Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.0379s

générosité

Pour se donner, il faut s'appartenir.

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info: Elisée Reclus : Géographe, anarchiste, écologiste de Jean-Didier Vincent

[ introspection ] [ caractère ]

 

Commentaires: 0

être humain

L'homme est de toutes les espèces, celle où l'individu met le plus de temps à se construire : quinze ans pour achever une construction du cerveau et qui restera toute la vie l'objet de réaménagements permanents.

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info: Le Monde de l'éducation Juillet Août 2001

[ impermanent ] [ non fini ]

 

Commentaires: 0

femmes-hommes

Les choses ont évolué, faisant tantôt du sexe mâle le sexe prédominant, ou sexe unique, ou bien [...] on dit que le sexe féminin est le sexe neutre sur lequel vient se greffer le sexe masculin - vous voyez ici la biologie complètement noyautée par l'idéologie.

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info: Neurobiologiste, Nimbus, sur A3

[ mâles-femelles ] [ vus-scientifiquement ] [ patriarcat ]

 

Commentaires: 0

inné-acquis

Le gène n'est rien s'il n'est pas dans un individu et cet individu est fait de cellules dans lesquelles les gènes s'expriment avec une durée, un passé, un futur plus ou moins prévisibles, mais pas toujours. Alors croire qu'avec la thérapie génétique nous allons repérer des pièces défectueuses puis qu'il suffira de les changer, quelle naïveté !

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info:

[ sciences ] [ médecine ] [ illusion ]

 

Commentaires: 0

alcool

Le Professeur s'est enfin tu. Il prend une gorgée de vin, imité en cela par le Chef. Par une légère aspiration, il provoque un barbotage d'air dans le liquide et inonde ses muqueuses buccales, provoquant un retour des vapeurs odorantes qui envahissent à nouveau ses fosses nasales. Une série de prises d'une dizaine de secondes fait ressembler nos deux dégustateurs à un couple de canards.

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info:

[ dégustation ]

 

Commentaires: 0

méta-moteur

Le mot désir est aussi joli que vague. Sa définition est une soupe conceptuelle, une garbure sémantique qui offre à chaque coup de louche un nouveau et savoureux morceau. Alors, indéfinissable, le désir ? Le biologiste, en tant que scientifique, ne peut tolérer une absence de définition : il connaît et mesure. [...] Les savants qui étudient les comportements parlent [...] de motivation [...] mais [ce terme] est impropre à désigner les conduites de l'animal ou de l'homme dans son milieu naturel, où le motif n'est pas toujours apparent, malgré l'évidence de l'action. Pour les mêmes raison qui nous on fait préferer le mot passion à ceux de comportement élémentaire et d'émotion, nous parlerons du désir au lieu de motivation pour désigner l'état sous-jacent aux passions. Tandis que la motivation suppose l'acte, le désir désigne un état interne, une tendance vécue par le sujet sans le conduire nécessairement à l'action.

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info: Biologie des passions

[ envie ] [ appétit ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

prédateurs

Il dévoilait les motivations et les buts des entrepreneurs, des marchands et des fonctionnaires coloniaux : - Elle [la mère Patrie] prétend en toute hypocrisie, de manière à tromper quelques naïfs, "porter la civilisation" ou même propager les "grands principes" chez les peuples lointains, mais le but incontestable, sous le couvert des formules les plus honorables, n'est autre que de voler et de piller : le colonial n'a d'autre objectif que de prendre, soit des trésors, soit des terres et les hommes qui les peuplent, soit le pouvoir et des titres à l'avancement. L’œuvre dans son ensemble est mauvaise et les agents qu'on emploie pour l'accomplir conviennent d'autant mieux à l’œuvre projetée qu'ils sont mauvais eux-mêmes. Accompagnant ces fonctionnaires civilisateurs, viennent les marchands qui reçoivent pour mission spéciale des créer des besoins aux indigènes naguère accoutumés à une vie des plus simples. Les efforts des colonisateurs prétendus se combinent pour faire naître de nouvelles demandes, notamment celle de l'eau-de-vie […] Bien pire encore est le sort du travailleur "libre" ! Sa tâche est fixée et, s'il ne la remplit pas, s'il n'apporte pas l'ivoire, ou le caoutchouc, ou la gomme copal, ou le sac de mil que l'on attend de lui, gare au fouet, au bâton, même au couteau.

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info: Elisée Reclus : Géographe, anarchiste, écologiste

[ dominateurs capitalistes ] [ nord-sud ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel