Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!....... Lire la suite >>
Résultat(s): 756
Temps de recherche: 0.055s

analyse

La critique compare toujours. L'incomparable lui échappe.

Auteur: Cocteau Jean

Info:

[ appréciation ] [ fermeture ] [ déguster ] [ zen ]

 

Commentaires: 0

analyse

La critique est la puissance des impuissants...

Auteur: Lamartine Alphonse de

Info:

[ beaux-arts ] [ journalistes ] [ contre-râteau ]

 

Commentaires: 0

appréciation

Ne jugez pas: jugez d'abord le Jugement.

Auteur: La Bible

Info: L'Évangile de Jean, VII, 24. "Nolite judicare : Judicium judicate."

[ distanciation ] [ analyse ] [ recul ] [ auto-évaluation ] [ introspection ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

analyse

Après la critique doit venir l'affirmation inouïe.

Auteur: Thomas Henri

Info:

[ compensation ]

 

Commentaires: 0

intellectuel

A trop vouloir analyser, on tue l'émotion.

Auteur: Sieff Jean-Loup

Info:

[ froideur ]

 

Commentaires: 0

analyse

La critique, art aisé, se doit d'être constructive.

Auteur: Vian Boris

Info:

[ positiver ]

 

Commentaires: 0

sciences

L'algèbre est, pour parler juste, l'analyse des équations.

Auteur: Serret Joseph Alfred

Info:

[ mathématiques ]

 

Commentaires: 0

analyse

Les critiques sont les premiers collaborateurs d'un artiste.

Auteur: Pavarotti Luciano

Info: interview Libération 1998

[ promotion ]

 

Commentaires: 0

littérature

Céline : un Rabelais qui aurait lu Zola.

Auteur: Valéry Paul

Info:

[ analyse ]

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Rend le coeur de Louis XVII à Pelletan.

Auteur: Tillos Jean-Henry

Info: Le lendemain du décès de Louis XVII, le docteur Pelletan procéda à l'autopsie du corps. Profitant d'un moment d'inattention de ses collègues, il parvint à soustraire le coeur. En 1810, il en parla imprudemment à un de ses élèves, Tillos, qui lui déroba la relique. Cependant, Tillos succomba quelques années plus tard, victime de la tuberculose. Sur son lit de mort, il demanda à sa femme de le restituer. Organe qui, après analyse de l'ADN, se révèlera bien être celui de l'enfant roi.

[ . ]

 

Commentaires: 0