Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Résultat(s): 12
Temps de recherche: 0.0306s

moteur

L'ambition et l'amour sont des passions... L'amitié n'est qu'un sentiment...

Auteur: Dumas Alexandre

Info: Antony, Acte II, Scène 4

[ avis ] [ motivation ] [ opinion ]

 

Commentaires: 0

appréciation

L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance.

Auteur: Platon

Info:

[ jugement ] [ avis ]

 

Commentaires: 0

initié

Quand on n'a pas connu l'enfer, on devrait fermer sa grande gueule.

Auteur: Di Rollo Thierry

Info: La lumière des morts

[ averti ] [ avisé ] [ bêtise ] [ bavard ]

 

Commentaires: 0

écriture

Le style d'Orwell est celui d'un journaliste d'élite, qui tient de l'ethnographie et de la sociologie.

Auteur: Azay Lucien

Info: A propos de George Orwell

[ angles d'approche ] [ avis ] [ appréciation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

consulter

Qui prend conseil franchit la montagne ; qui n'en prend point fait fausse route même en plaine.

Auteur: Proverbe Turc

Info:

[ demander ] [ avis ]

 

Commentaires: 0

nationalités

Ce que vous dites des Russes est frappant de justesse : peu de patience et de profondeur, le plus souvent de l’interprétation à la petite semaine et des phrases, une espèce fainéante ; les Polonais sont déjà meilleurs d’un degré, mais quand même encore trop lavettes. 

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans la "Correspondance Jung-Freud, tome 1 : 1906-1909", trad. de l'allemand et de l'anglais par Ruth Fivaz-Silbermann, éd. Gallimard, 1975, lettre du 4 juin 1909

[ peuples ] [ intellect ] [ avis dépréciatif ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

suggestion

Dans le fond, un homme qui demande un conseil montre un esprit borné, et celui qui le donne, de la prétention. On ne devrait donner un conseil que dans les affaires sur lesquelles on peut avoir personnellement de l'influence. Si quelqu'un me demande un conseil, je lui dis bien que je suis prêt à le lui donner, mais à condition qu'il promettra de ne pas agir en conséquence.

Auteur: Goethe Johann Wolfgang von

Info: Maximes et réflexions/Paris, Brokhauss et Avenarius 1842 [BnF] Réflexions sur la littérature, la poésie, etc. p.245

[ avis ]

 

Commentaires: 0

écrivain-sur-écrivain

Est-ce que tu as déjà lu Catulle ? Il y a une traduction de Carl Sesar publiée chez Mason & Lipscomb, ça m’a l’air plein de promesses de feu et de rires. Dommage que Cat ait lentement dérivé vers l’homosexualité. C’est peut-être un trait littéraire standard chez moi mais ça m’a toujours découragé. De toute manière, il savait comment écrire, et il est mort aux environs de 30 ans. 

Auteur: Bukowski Charles

Info: Lettre à John Martin, 22 janvier 1976

[ poète antique ] [ avis ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

écrivain

[...] Shakespeare a certainement été l’un des êtres qui se sont avancés le plus loin dans l’exploration des oscillations subjectives, au point que son œuvre nous décrit une sorte de cartographie de tous les rapports humains possibles, mais avec ce stigmate qui s’appelle désir en tant que point de touche, ce qui désigne irréductiblement son être – et c’est ce par quoi son œuvre partout recoupée présente une miraculeuse unité de correspondance.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Dans le "Séminaire, Livre VI : Le désir et son interprétation", éditions de La Martinière et Le Champ Freudien éditeur, 2013, page 480

[ avis ] [ résumé ]

 
Commentaires: 4
Ajouté à la BD par Coli Masson

naïveté métaphysique

Ce que Beckett représente [dans "En attendant Godot"], ce n’est donc pas le "nihilisme" mais l’inaptitude des hommes, même dans la situation la plus désespérée, à être nihilistes. La misérable tristesse qui se dégage de la pièce vient moins de cette situation sans issue que du fait que, continuant toujours à attendre, les deux héros ne sont pas à la hauteur de cette situation et ne sont donc pas des nihilistes. C’est de cette incapacité que les personnages tirent leur force comique.

Auteur: Anders Günther Stern

Info: Dans "L'obsolescence de l'homme", trad. de l'allemand par Christophe David, éditions Ivrea, Paris, 2002, page 250

[ pitoyables ] [ cruauté ] [ avis ] [ impéritie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson