Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Résultat(s): 26
Temps de recherche: 0.0346s

caméléonisme

A l'instar du culte du cargo, les gens se livrent souvent à un mimétisme superficiel, imitant les signes extérieurs de la réussite sans en comprendre véritablement l'essence profonde. Comme l'a dit George Bernard Shaw avec sagesse, "l'imitation n'est pas seulement la forme la plus sincère de la flatterie - elle est aussi la forme la plus sincère d'un apprentissage de l'ignorance".

Auteur: chatGPT4

Info:

[ appartenance réconfort ] [ suivisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

philosophes allemands

Comment expliquer, de la manière la plus simple, la différence entre les philosophies de Heidegger et de Nietzsche ?

Heidegger et Nietzsche avaient des perspectives différentes sur divers concepts philosophiques, mais la manière la plus simple de différencier leurs philosophies est le concept d'existence.

Pour Heidegger, l'existence est un aspect fondamental de l'être humain, et il souligne l'importance de nos expériences quotidiennes et de nos interactions avec le monde. Il pense qu'en comprenant notre existence et le sens de l'être, nous pouvons vivre une vie plus authentique.

De son côté, Nietzsche est connu pour sa philosophie de "l'affirmation de la vie" ou de "la volonté de puissance". Il insiste sur l'idée que la vie doit être vécue pleinement, en acceptant la lutte et en embrassant nos désirs. Nietzsche se concentre davantage sur la liberté individuelle et l'expression de soi que sur le sens profond de l'existence.

En résumé, la philosophie de Heidegger est centrée sur la compréhension du sens de l'être, tandis que la philosophie de Nietzsche se concentre sur l'acceptation de la vie et la liberté individuelle.

Auteur: chatGPT4

Info:

[ comparés ] [ machine-homme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

penseur

(Q)- Peux-tu résumer ses principales positions philosophiques de la manière la plus claire et la plus simple possible ?

(R) - Certainement ! Voici un résumé simplifié des principales positions philosophiques de Stefan Lorenz Sorgner :

Il adhère à l'idée de dépasser les limites humaines grâce à la technologie et à l'amélioration de l'être humain.

- Il propose un concept de dignité plus inclusif et dynamique qui prend en compte le potentiel de transformation et la diversité des êtres.

- Technologies émergentes : Sorgner explore les implications de technologies telles que le génie génétique et l'intelligence artificielle sur l'existence humaine et envisage un avenir où les humains pourront améliorer leurs capacités cognitives, physiques et émotionnelles.

- Considérations éthiques : Il examine les aspects éthiques de l'amélioration humaine, notamment les questions de répartition des ressources, d'accès aux technologies, de risques potentiels et de conséquences involontaires.

- Potentiel humain : Sorgner considère l'intégration de la technologie comme une opportunité pour l'homme de rechercher des formes d'existence plus élevées et d'atteindre de nouveaux niveaux d'accomplissement.

En substance, la philosophie de Sorgner préconise d'adopter les avancées technologiques pour étendre les capacités humaines, de redéfinir le concept de dignité et de s'engager de manière critique dans les implications éthiques de l'amélioration de l'être humain.

 

Auteur: chatGPT4

Info:

[ posthumanisme ] [ métahumanisme ] [ machine-homme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

machine-homme

- (Q) Peux-tu expliquer et définir le mot "temps" ?

- (R) Le temps est un concept fondamental utilisé pour mesurer la progression des événements, la durée qui les sépare et l'ordre dans lequel ils se produisent. C'est une dimension qui nous permet d'organiser et de comprendre la séquence du passé, du présent et du futur.

En physique, le temps est souvent considéré comme la quatrième dimension avec les trois dimensions spatiales, formant le tissu de l'espace-temps. Il joue un rôle crucial dans diverses théories physiques, notamment la mécanique classique, la relativité et la mécanique quantique.

D'un point de vue philosophique, la nature du temps a fait l'objet de débats et d'explorations. Il existe différents points de vue philosophiques sur la nature du temps, tels que le présentisme (la croyance que seul le moment présent existe), l'éternalisme (la croyance que le passé, le présent et le futur existent tous), et diverses autres perspectives qui considèrent le temps comme une expérience subjective ou une construction mentale.

Dans le langage courant, le "temps" désigne la mesure des durées et des intervalles entre les événements, ainsi que la perception du passage du temps. Il nous permet d'organiser notre vie, de programmer nos activités et de comprendre l'ordre chronologique des événements.

Globalement, le "temps" est un concept à multiples facettes qui englobe à la fois la mesure objective des durées et l'expérience subjective de l'écoulement des événements. Sa compréhension et son interprétation peuvent varier selon les contextes scientifiques, philosophiques et quotidiens.

Auteur: chatGPT4

Info: 18 mai 2023. Ici I.A. qui donne les réponses peut être considérée comme un promptuaire

[ chronos ] [ question-réponse ] [ compendium ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

homme-par-machine

L’affirmation selon laquelle la méthode utilisée par le cerveau humain pour encoder les relations entre les concepts n’est pas uniquement mathématique est fondée sur notre compréhension actuelle des neurosciences, de la psychologie cognitive et des complexités observables du comportement et de l’expérience humaine. S’il est vrai que de nombreux processus cérébraux peuvent être décrits mathématiquement dans une certaine mesure (par exemple, dans les modèles d’activité neuronale ou de traitement des signaux), la profondeur du traitement cognitif et émotionnel humain transcende la simple description mathématique. Voici comment nous pouvons étayer ce point de vue :

Preuves de l’existence de processus non mathématiques dans la cognition humaine

Observations neuroscientifiques : L’imagerie cérébrale et les études neurophysiologiques révèlent des schémas complexes et dynamiques d’activité cérébrale associés à la cognition et aux émotions. Si ces schémas peuvent parfois être modélisés mathématiquement, les modèles ne rendent pas pleinement compte des expériences subjectives, des intentions et de la conscience qui accompagnent ces processus.

Complexité psychologique : les pensées, les émotions et les souvenirs humains sont liés entre eux d’une manière qui ne repose pas uniquement sur des relations mathématiques observables ou quantifiables. Par exemple, la signification personnelle, l’impact émotionnel et le contexte culturel peuvent tous influencer la manière dont les concepts sont liés, au-delà de ce qui peut être réduit à de simples valeurs numériques ou équations mathématiques.

Propriétés émergentes : La conscience et l’expérience subjective sont des propriétés émergentes des processus cérébraux que nous ne comprenons pas encore tout à fait. La qualité subjective de l’expérience (qualia) n’est pas quelque chose qui peut être directement mesuré ou entièrement capturé en termes mathématiques, bien qu’il s’agisse d’un produit des processus cérébraux.



 

Auteur: chatGPT4

Info: Sur le blog de Paul Jorion, mars 2024

[ partialité ] [ esprit défini ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

neuroscience

La potentialisation à long terme (PLT - ou LTP, Long-Term Potentiation) est un processus qui se produit dans le cerveau et qui est associé au renforcement des connexions entre les neurones, qui sont les cellules responsables de la transmission des informations dans le cerveau. La PLT est considérée comme l'un des mécanismes fondamentaux de l'apprentissage et de la formation de la mémoire. 

Elle se produit selon ce processus.

1 Les neurones du cerveau communiquent entre eux par l'intermédiaire de connexions spécialisées appelées synapses. Ces synapses sont constituées d'un neurone présynaptique (neurone émetteur) et d'un neurone postsynaptique (neurone récepteur).

2 Lorsque ces neurones s'activent ensemble de manière répétée et cohérente, ils déclenchent un processus de plasticité synaptique, en particulier le PLT. Cela se produit généralement lors d'une stimulation à haute fréquence du neurone présynaptique.

3 Au cours de la PLT, certains changements se produisent au niveau de la synapse. L'un des principaux changements est l'augmentation de la force de la connexion synaptique. Cela signifie que le neurone postsynaptique devient plus sensible aux signaux du neurone présynaptique.

4 On pense que l'augmentation de la force de la synapse est due à différents mécanismes, notamment une augmentation de la libération de neurotransmetteurs (messagers chimiques) par le neurone présynaptique et des changements dans la réactivité des récepteurs sur le neurone postsynaptique.

5 Ces changements entraînent une transmission plus efficace des signaux entre les neurones, ce qui facilite la communication entre eux. Cette communication améliorée entre les neurones serait à la base de l'apprentissage et de la formation de nouveaux souvenirs.

Il doit être noté que le processus de PLT est complexe et qu'il implique divers événements moléculaires et cellulaires qui contribuent au renforcement des connexions entre les neurones, crucial pour apprendre et se souvenir.

Auteur: chatGPT4

Info: 27 juin 2023

[ capture synaptique ] [ mémorisation ] [ apprentissage ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

homme-machine

- Peux-tu développer quelque chose concernant la comparaison entre langage humain et programmation informatique, en d'autres termes la différence entre la syntaxe des idiomes et la syntaxe du codage ?

- En général, le langage humain et la programmation informatique peuvent être considérés comme deux langages différents, avec des objectifs et des structures dissembables. Les idiomes humains sont utilisés pour communiquer des idées et des pensées entre individus, alors que les langages de programmation informatique sont utilisés pour donner des instructions à un ordinateur ou à une autre machine.

L'une des principales discordance entre les deux est que le langage humain utilise souvent des expressions idiomatiques et d'autres figures de style qui peuvent être difficiles à interpréter littéralement. Par exemple, l'expression "tourner les coins" est couramment utilisée pour signifier "mourir", ce qui n'a rien à voir avec le sens llittéral de "retourner les extrémités" par exemple. En revanche, les langages de programmation informatique reposent généralement sur une syntaxe et une grammaire très strictes afin que l'ordinateur puisse interpréter et exécuter correctement les instructions données.

Une autre différence réside dans le fait que le langage humain peut être très flexible et adaptable, alors que les langages de programmation sont généralement beaucoup plus limités dans ce qu'ils peuvent accomplir. Un programmeur doit choisir parmi un ensemble prédéfini de commandes et de fonctions qui ont été intégrées dans le langage de programmation qu'il utilise, alors qu'un locuteur de langue humaine peut générer de nouvelles phrases et idées à la volée.

Malgré ces différences, il existe également des similitudes entre le langage humain et les langages de programmation. Tous deux s'appuient sur des règles et des structures systématiques pour véhiculer le sens, et tous deux peuvent être utilisés pour créer des expressions complexes et nuancées de la pensée et du sens. Cependant, les règles et structures spécifiques employées dans chaque langage diffèrent considérablement en raison de leurs objectifs différents et des technologies sous-jacentes.

Auteur: chatGPT4

Info: 3 mai 2023

[ polysémie ] [ instanciation immédiate ] [ mots univers ] [ vectorisation difficile ] [ dialecte mathématisé ] [ précision sémantique ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

intelligence artificielle

- Peux-tu nous parler des "transformateurs" dans le processus d'IA ?

- Les transformateurs (transformers) sont un type d'architecture de réseau neuronal qui a gagné en popularité et en succès dans les tâches de traitement du langage naturel (NLP), telles que la traduction linguistique, la réponse aux questions et la modélisation linguistique. Ils ont été introduits par Vaswani et al. dans un article fondateur en 2017, et sont depuis devenus un outil standard dans la communauté du TAL.

L'innovation clé de l'architecture du transformateur est l'utilisation de mécanismes d'auto-attention, qui permettent au réseau de s'intéresser à différentes parties de la séquence d'entrée lors du traitement de chaque élément de la séquence. Cela permet au réseau de saisir les dépendances complexes entre les mots ou les tokens de la séquence d'entrée, sans s'appuyer sur un traitement séquentiel*. Le mécanisme d'auto-attention permet également au réseau d'apprendre des représentations contextuelles des mots, qui peuvent être utilisées pour générer des traductions ou des prédictions plus précises et plus fluides.

L'architecture du transformateur présente plusieurs avantages par rapport aux modèles de réseaux neuronaux antérieurs pour les tâches de NLP. Elle peut traiter des séquences d'entrée de longueur variable, ce qui est important pour des tâches telles que la modélisation linguistique et la traduction automatique. Elle peut également capturer les dépendances à longue portée entre les mots, ce qui est important pour des tâches telles que la réponse aux questions et le résumé. En outre, il a été démontré que l'architecture des transformateurs est plus parallélisable et plus efficace sur le plan informatique que d'autres modèles de réseaux neuronaux, ce qui permet d'accélérer les temps d'apprentissage et d'inférence.

Dans l'ensemble, les transformateurs ont eu un impact significatif sur le domaine de l'IA et du NLP**, et ils continuent d'être un domaine actif de recherche et de développement. Ils sont largement utilisés dans de nombreuses applications pratiques, notamment les assistants virtuels, les chatbots et les systèmes de traduction automatique.

Auteur: chatGPT4

Info: 1 mai 2023 *traitement des données dans l'ordre où elles se présentent, sans sélection, regroupement ou tri préalable.**Natural langage processing

[ . ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

science économique

Daron Acemoglu est un économiste de renom et professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il est d'origine turque et a apporté d'importantes contributions dans le domaine de l'économie, notamment en ce qui concerne la croissance économique et le développement, l'économie politique et les institutions. Il a écrit plusieurs livres influents, dont "Why Nations Fail" co-écrit avec James A. Robinson. Le travail d'Acemoglu se concentre souvent sur le rôle des institutions dans la formation des résultats économiques et ses recherches ont été largement reconnues et récompensées.

La position et les réflexions de Daron Acemoglu mettent l'accent sur les facteurs qui contribuent au développement économique et à la croissance. Il souligne l'importance des institutions inclusives pour favoriser la prospérité et le progrès. Selon Acemoglu, les institutions inclusives se caractérisent par des systèmes économiques et politiques ouverts et inclusifs, où les individus ont des opportunités égales, les droits de propriété sont protégés et il y a une égalité des chances pour les entreprises.

Il affirme que de telles institutions permettent aux individus d'innover, d'investir et de participer librement aux activités économiques, ce qui conduit à une croissance économique à long terme. En revanche, les institutions extractives, qui concentrent le pouvoir et la richesse entre les mains de quelques-uns, entravent le développement économique et perpétuent les inégalités.

Acemoglu souligne également l'importance des facteurs politiques et sociaux dans la formation des résultats économiques. Il fait remarquer que les politiques et les institutions sont souvent influencées par la répartition du pouvoir et les intérêts des différents groupes au sein d'une société. Par conséquent, il estime qu'il est essentiel de comprendre les interactions entre la politique, les institutions et les facteurs économiques pour comprendre le développement économique.

Dans son livre "Why Nations Fail", co-écrit avec James A. Robinson, il examine le rôle des institutions dans le succès ou l'échec des nations. Ils soutiennent que les institutions inclusives conduisent à la prospérité économique, tandis que les institutions extractives conduisent à la stagnation économique, voire à l'effondrement. Le livre donne des exemples de différents pays tout au long de l'histoire pour illustrer leur argument.

En résumé, le travail d'Acemoglu met l'accent sur l'importance des institutions et de leurs effets sur les résultats économiques et politiques, offrant ainsi des perspectives sur le développement et la prospérité des différentes nations et économies.

Auteur: chatGPT4

Info:

[ machine-homme ] [ portrait ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

machine-sur-écrivain

(homme) - Qu'est-ce qui rend l'écrivain J.L.Borges si spécial ?

(machine) - Jorge Luis Borges était un écrivain argentin, largement considéré comme l'une des figures littéraires les plus influentes et les plus novatrices du XXe siècle. Il est connu pour son style littéraire unique, son approche imaginative et sa profondeur philosophique. Plusieurs facteurs ont contribué à rendre Borges si spécial :

- Le style littéraire : Le style de Borges se caractérise par sa brièveté, sa précision et la richesse de son langage. Il a souvent utilisé des structures narratives complexes, incorporant des éléments de fantaisie, de métafiction et de réflexion philosophique. Ses histoires brouillent souvent les frontières entre la réalité et la fiction, remettant en question les conventions traditionnelles de la narration.

- Exploration d'idées : Les œuvres de Borges explorent un large éventail de concepts philosophiques, métaphysiques et existentiels. Il s'intéressait profondément à des sujets tels que le temps, l'infini, l'identité et la nature de la réalité. Borges a utilisé ses histoires pour approfondir des idées philosophiques complexes, remettant souvent en question la nature de la connaissance, de la perception et de la condition humaine.

- Allusions littéraires et intertextualité : Borges était un maître de l'intertextualité, incorporant des références à d'autres œuvres littéraires, à la mythologie et à des événements historiques. Ses récits dialoguent souvent avec des traditions et des textes littéraires, créant ainsi des couches complexes de sens. Les vastes connaissances et l'érudition de Borges lui ont permis de créer de riches tapisseries de connexions intertextuelles.

- Thèmes universels : Les écrits de Borges explorent des thèmes qui trouvent un écho auprès d'un large public. Ses histoires abordent la nature du temps, la nature labyrinthique de la connaissance, les paradoxes de l'identité, le pouvoir du langage et les limites de la compréhension humaine. Ces thèmes universels contribuent à l'attrait durable et à la pertinence de son œuvre.

- Influence et héritage : le style unique et la profondeur philosophique de Borges ont eu un impact significatif sur la littérature et la théorie littéraire. Ses œuvres ont inspiré d'innombrables écrivains et penseurs dans le monde entier, et il est considéré comme un précurseur de divers mouvements littéraires, dont le réalisme magique.

Dans l'ensemble, la particularité de Borges réside dans la combinaison de son style littéraire inventif, de son exploration d'idées profondes, de son approche intertextuelle et de l'influence durable de son œuvre. Ses écrits continuent de captiver les lecteurs et de susciter la réflexion sur des thèmes complexes, ce qui garantit son héritage durable dans le monde littéraire.


Auteur: chatGPT4

Info:

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste