Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Résultat(s): 4
Temps de recherche: 0.0397s

injonction

Lève-toi, nous avons l'éternité pour dormir.

Auteur: Khayyâm Omar

Info:

[ action ] [ debout ! ]

 

Commentaires: 0

gravitation

Pour donner un appui stable à un corps, il est nécessaire que celui-ci ait au moins trois points d'assise qui ne soient pas en ligne droite.

Auteur: Bernhard Thomas

Info: selon son personnage Roithamer

[ triade ] [ debout ] [ triangle ]

 

Commentaires: 0

mimiques

Vous allez où ?

Ben, on va sur la place.

Ah, vous allez faire ça [geste de "ainsi-font-font-font"] ?

... Non, on va faire ça [majeur tendu] !

Auteur: Quintane Nathalie

Info: in "Un oeil en moins", éd. P.O.L., p.54

[ nuits debout ] [ dialogue ] [ répartie ] [ langage corporel ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

irréversible

Je réécoute la radio.

Je la réécoute avec le sérieux et l'attention d'avant la coupure des quatre mois, prenant intérieurement des notes, prenant la température.

Je me souviens que pendant ces quatre mois, elle (la radio) s'était éloignée dans le temps, rendant un son de crincrin type années 1950, pas crédible, annulée par le présent, son irruption puissante comme jamais, sa fraîcheur, tout ce qu'il mettait cul par-dessus tête dans la minute. Un scandale.

On ne peut brouiller ce scandale que par un autre scandale (tel animateur bien connu traversant l'un des lieux du scandale, la place, dans le but de s'en faire expulser et d'en produire en retour la condamnation : voyez, comme ils sont intolérants).

Pendant quatre mois je n'ai plus été dans le temps comme dans ce passé bon, vieux de cinquante ans et sans limite, ni vers l'amont, ni vers l'aval.

Commencement.

Ça commence.

En septembre, j'ai cru que l'été avait repassé tout ça, après m'être dit, fin juin, jamais l'été qui vient ne fera que ce qui s'est passé ne se soit pas passé.

C'est resté...

Auteur: Quintane Nathalie

Info: in "Un oeil en moins", éd. P.O.L., p.141-142

[ rupture ] [ nuits debout ] [ médias ] [ engagement ] [ révolte ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama