Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Résultat(s): 12
Temps de recherche: 0.0295s

perdue

L'absurdité est le véritable ordre des choses.

Auteur: Ouvrard Hélène

Info: L'herbe et le varech

[ monde insensé ]

 

Commentaires: 0

perdue

L'absurde et le dérisoire forment parfois l'essentiel.

Auteur: Carli Elizabeth

Info:

[ égarée ] [ déboussolée ]

 

Commentaires: 0

perdue

Je suis un steak haché suspendu à une corde à linge par jour de grand vent.

Auteur: Zouc Isabelle von Allmen

Info:

[ humour ]

 

Commentaires: 0

perdue

Je vois des mystères et des complications partout où je suis allée, et n'ai jamais rencontré quelqu'un avec une logique solide.

Auteur: Gellhorn Martha

Info:

[ rapports humains ]

 

Commentaires: 0

perdue

Putain, comment j'ai fait pour naître ici ? On dirait que c'est un endroit qui n'existe pas. Pourtant, merde, c'est bien là que je vis.

Auteur: Nollet Estelle

Info: On ne boit pas les rats-kangourous, p. 10

[ égarée ]

 

Commentaires: 0

perdue

- Vous avez ce sentiment, vous aussi ? s'enquit-elle en se retournant vivement. Vous avez l'impression d'être... d'être comme une locomotive sur les rails... qui va je ne sais où ?

Auteur: Capote Truman

Info: Mademoiselle Belle

[ sans destination ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

perdue

Des fois, c'est pas évident. Quoi dire, à qui, quand. Le pour, le contre, tout ça c'est discutable. Plus on y pense, plus ça complique le choix. Même pour t'en parler, je fais des phrases en trop grande proportion, tu ne dois pas bien me capter. Je suis plus fluent avec des slides. Putain, les mots, quoi.

Auteur: Lucbert Sandra

Info:

[ verbalisation ]

 

Commentaires: 0

perdue

Depuis toute la vie je me suis toujours sentie en dehors, où que je sois, en dehors de l'image, de la conversation, en décalage, comme si j'étais seule à entendre des bruits ou des paroles que les autres ne perçoivent pas, et sourde aux mots qu'ils semblent entendre, comme si j'étais hors du cadre, de l'autre côté d'une vitre immense et invisible.

Auteur: Vigan Delphine de

Info: No et moi

[ heimatlos ] [ inadaptation ]

 

Commentaires: 0

perdue

Séduite par la science, il est impossible qu'elle adhère aux castes; imprégnée de scepticisme, elle n'a pas grand-chose d'une hindoue. Plus faible qu'un homme de taille égale, imprégnée d’oestrogènes, elle accepte le fait d'être une femme. Munie d'un cortex préfrontal qui génère des pensées, dessine des lignes causales des origines aux fins mais étouffe les instincts sous le poids de l'abstraction, elle a beaucoup de mal à comprendre pourquoi elle est là, où elle va, d'où elle vient et ce que cela signifie.

Auteur: Abha Dawesar

Info: Sensorium

[ tradition ] [ modernisme ]

 

Commentaires: 0

perdue

LE COMTE : Les hommes sont les mêmes partout. Plus il y en a et plus grande est la bousculade. Voilà tout... Dites-moi, mademoiselle, aimez-vous vos semblables ?

L'ACTRICE : Si je les aime ? Je les hais. J'en ai horreur, d'ailleurs je ne vois jamais personne. Je suis toujours seule, ma porte est condamnée.

LE COMTE : Je pensais bien que vous étiez misanthrope. Une artiste comme vous qui plane dans les régions supérieures. Je vous envie, vous avez un but dans l'existence.

L'ACTRICE : N'en croyez rien. Je ne sais pas pourquoi je vis.

Auteur: Schnitzler Arthur

Info: La Ronde

[ dialogue ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel