Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Résultat(s): 21
Temps de recherche: 0.035s

extrêmes

Les petites économies du riche sont aussi étonnantes que les dépenses somptueuses du pauvre.

Auteur: Feather William

Info:

[ avarice ] [ vivre ]

 

Commentaires: 0

langage

Les Berbères ont forgé de somptueuses expressions pour distinguer les nomades des sédentaires. Les premiers sont appelés "hommes de la lumière" parce qu'ils vivent sous le soleil. Les seconds sont les "hommes de l'ombre", car ils demeurent sous leur toit.

Auteur: Tesson Sylvain

Info: Une très légère oscillation, p. 159

[ touaregs ]

 

Commentaires: 0

vacherie

Actrice de la Comédie-Française, Mlle Beaumenard reçoit d'un de ses admirateurs, un fermier général, une somptueuse rivière de diamants, qu'elle ne manque pas d'exhiber très largement. Comme une autre comédienne fait remarquer que la rivière descend très bas, au-delà du décolleté profond, sa rivale s'exclame :
- C'est qu'elle retourne à sa source !

Auteur: Arnould Sophie

Info:

[ répartie ] [ courtisane ]

 

Commentaires: 0

musique

Qualité de son somptueuse. La voix de Michael – légèrement éthérée – emporte l’attention par sa caresse d’une si grande justesse. Les arrangements californiens la mettent tellement en valeur que c’en devient un vrai matelas pour l’âme et puis, au deuxième plan, serpentant dans la nappe sonore, pures merveilles, les contre-chants ciselés par Toots Thielmans.

Auteur: Gaichel Millar

Info: Tiens-toi à carreaux

[ décor sonore ] [ west coast ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

introspection

C'est en vain que le rêveur fouille, comme s'il ratissait la cendre de ses rêves anciens, cherchant ne fût-ce qu'une braise, pour lui souffler dessus et, par un feu renouvelé, réchauffer un coeur qui s'éteint, ressusciter en lui ce qui lui fut si cher, ce qui l'émouvait tant, ce qui faisait bouillir son sang, lui arrachait des larmes et l'abusait somptueusement !

Auteur: Dostoïevski Fédor Mikhaïlovitch

Info: Les Nuits Blanches

[ mémoire ] [ se remémorer ]

 

Commentaires: 0

nourriture

Ian passa le doigt au bord du tiramisu et le porta à sa bouche. La texture était tiède, crémeuse et douce, comme des lèvres s'ouvrant sous les siennes, le goût d'une parfaite imprécision, somptueux et pressant, mystérieux et rassurant. Debout dans la cuisine, Ian attendit Antonia, tous les sens en éveil, vivants, et il pensa que si les étoiles se mettaient soudain à pleuvoir dans sa cuisine en une grande, une somptueuse explosion, il n'en serait pas plus surpris que ça.

Auteur: Bauermeister Erica

Info: L'École des saveurs

[ déguster ]

 

Commentaires: 0

transmigration

Ils nagèrent côte à côte pendant ce qui lui sembla des kilomètres et des kilomètres, en jaillissant voluptueusement au cœur du courant. Il n'avait jamais connu un tel plaisir. Humain, il se serait noyé depuis longtemps, mais transformé en loutre, il nageait somptueusement, infatigable, d'une force sans limite. Et avec Halabant à ses côtés, il avait envie de nager pour l'éternité, jusqu'à l'océan, pourquoi pas. Tête baissée, museau tendu vers l'avant, corps fuselé complètement étiré, il se forait un chemin dans l'eau comme quelque missile animal. Et la loutre qui avait été V. Halabant restait constamment à sa hauteur.

Auteur: Silverberg Robert

Info: Apprenti en sorcellerie

[ homme-animal ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

réalité

Paris était le film de Paris, l’assemblage de tous les films de Paris qu’avait vus Ferguson, et comme c’était stimulant de se retrouver dans le Paris réel, réel dans toute sa somptueuse et inspirante réalité, et pourtant de s’y promener en sachant que c’était aussi un lieu imaginaire, un endroit qui existait à la fois dans sa tête et dans l’air qui enveloppait son corps, un ici et un ailleurs simultané, un passé en noir et blanc et un présent en couleurs, et Ferguson prenait plaisir à passer de l’un à l’autre, et ses pensées parfois étaient si rapides que les deux univers se confondaient en un seul.

Auteur: Auster Paul

Info: 4 3 2 1

[ onirique ] [ France ]

 

Commentaires: 0

passion

On m’avait dit que quand un dessinateur de BD réussissait un hit, il pouvait se faire construire une somptueuse résidence, acheter une voiture étrangère, s’amuser à boire avec ses amis… Et bien, tout ça, c’était du pipeau !!! Un dessinateur à succès n’a même plus le temps de sortir de chez lui, alors pour ce qui est de s’amuser avec des amis, vous pensez… !! Non !! Un dessinateur travaille de l’aube jusqu’au crépuscule et parfois plus avec la dans la tête le tourment de la date à laquelle il doit rendre son travail !!! J’ai parfois l’impression de devenir un crayon vivant (?)… Et pourtant, j’adore ça, vous avez une explication !?

Auteur: Hojo Tsukasa

Info:

[ profession ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

musique

- Vous comprenez, me fait-il au bout d'un moment de sa voix de basse. Il ne suffit pas de savoir jouer. La technique, vous l'avez très certainement, bien que votre démonstration ne m'ait pas convaincu. Je ne m'intéresse pas aux singes savants, mais aux gens capables d'émouvoir un caillou. J'ai bien dit : un caillou. Avec un pipeau, des cymbales, un tambour de machine à laver. Une cuillère en bois. Que sais-je encore ! Dix doigts, une voix, une pensée. Une petite statuette d'art étrusque un peu bancale, inégale, grêle, m'a souvent plus ému qu'une somptueuse direction de Furtwangler. Encore une question, mademoiselle Rettner, mais elle est d'importance quand on prétend jouer du violon à un certain niveau. Avez-vous un jour souffert ?

Auteur: Declercq Carole

Info: Un autre jour pour mourir

[ émotion ]

 

Commentaires: 0