Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 93637
Temps de recherche: 0.232s

civilisation

Le trésor de la raison consciente d'elle-même qui nous appartient, qui appartient à l'époque contemporaine, ne s'est pas produit de manière immédiate, n'est pas sorti du sol du temps présent, mais pour lui, c'est essentiellement un héritage, plus précisément le résultat du travail et, à vrai dire, du travail de toutes les générations antérieures du genre humain...

Auteur: Hegel Georg Wilhelm

Info: Leçons sur l'histoire de la philosophie, Gallimard, Idées

[ continuité ]

 

Commentaires: 0

civilisation

Les arts, les sciences, la religion, toute l'histoire humaine témoigne de l'activité de l'intelligence et même si le néant l'aspirait dans son silence nous aurions connu par elle le pressentiment d'une immortalité de songe dont elle était digne.

Auteur: Pascal Blaise

Info:

[ esprit ] [ triade ]

 

Commentaires: 0

civilisation

La cité, c'est le lieu où l'on apprend à commander autrement qu'en maître et à obéir autrement qu'en esclave.

Auteur: Aristote

Info:

 

Commentaires: 0

civilisation

Voilà pourquoi il est, à mon avis, bien difficile et malaisé d'avoir entière connaissance de la vérité des choses anciennes par les monuments des historiens, attendu que les successeurs ont la longueur du temps qui leur brouille et offusque la nette intelligence des affaires ; et l'histoire qui est écrite du vivant des hommes dont elle parle, et du temps des choses dont elle fait mention, quelquefois par haine et par envie, et quelquefois par faveur ou par flatterie, déguise et corrompt la vérité.

Auteur: Plutarque

Info: Les Vies des hommes illustres I/la Pléiade/Gallimard 1951 Vie de Périclès, XXX p.351

[ historien ] [ nébuleux ] [ histoire-mythes-et-légendes ]

 

Commentaires: 0

civilisation

Le plus ancien four trouvé en Grèce. Les archéologues ont découvert les plus anciennes "cheminées" en argile faites par des humains lors de fouilles en Grèce méridionale. Ces structures établissent le lien entre les foyers de pierre et ce qui devint des fours. Ces foyers ont environ 30.000 ans d'âge et ont été presque certainement employés par les habitants préhistoriques pour faire cuire des aliments. Les chercheurs ont trouvé des restes de cendre de bois et les tests en laboratoire on démontré que l'argile des foyers avait longuement brûlé.
Cette découverte permet de comprendre le lien entre les foyers de pierre construits à l'époque les fours à argile connus pour avoir été employé il y a -28.000 à -26.000 ans à Dolni Vestonice en République Tchèque. Ces nouveaux foyers d'argile ont été excavés par une équipe Européo-Israélienne à la caverne de Klisoura située dans une gorge du nord-ouest du Péloponnèse. Les gens qui ont fait ces foyers ont probablement amené l'argile d'un dépôt alluvionnaire fluvial jusqu'à la caverne de Klisoura pour, après mouillage, les mouler sur place. A Dolni Vestonice, les foyers sont aussi faits d'argile rapporté à partir d'un dépôt alluvionnaire fluvial. Les archéologues ont trouvé là l'évidence de chasseur-ramasseurs préhistoriques qui utilisaient des fours utilisant l'argile réfractaire. Les os d'animaux brûlés associés aux structures d'argile incluent des restes de cerfs communs, de lièvres, de perdrix et du grand busard. On a également trouvé des graines comestibles brûlées bien qu'il n'ait pas été possible de dire si celles-ci avaient été cuites délibérément. Jusqu'ici, il n'y avait pas d'évidence de la transition des foyers en pierre du Paléolithique moyen à cette façon plus sophistiquée utilisée en Europe centrale il y a près de 28.000 ans.

Auteur: Scholarly journal Antiquity

Info: octobre 2004

 

Commentaires: 0

civilisation

Une découverte : Le Premier Rituel Humain
Des objets façonnés vieux de 70,000 ans et la tête d'un python taillée dans la pierre semblent représenter les premiers rituels humains connus.
Les scientifiques pensaient que l'intelligence humaine n'eut pas la capacité d'effectuer des rituels en groupe avant 40.000 ans av. J.-C.
Mais à l'intérieur d'une caverne sise milieu des collines du désert du Kalahari au Botswana, les archéologues ont trouvé un serpent de pierre taillé il y a bien longtemps, aussi grand qu'un homme et de 20 pieds de long.
"On peut voir la bouche et les yeux du serpent. Il ressemblé à un vrai python " dit Sheila Coulson de l'université d'Oslo." Le jeu de la lumière du soleil sur les reliefs donnent lui donnent encore plus l'aspect de la peau de serpent. La nuit, la lumière du feu donne encore plus le sentiment que le serpent se déplace réellement."
Plus significatif : quand Coulson et ses collègues ont creusé un puits de sondage près de la figure de pierre, ils ont trouvé des pointes de lance faits en pierre qui ont dû être apportées à la caverne depuis des centaines de milles alentours. Les pointes de lance ont été brûlées dans ce qui semble bien être décrits comme une certaine sorte de rituel, en concluent les scientifiques.
"Ces personnes de âge de pierre ont pris ces pointes de lance colorées, les ont apportées à la caverne et ont fini de les tailler là" dit aujourd'hui Coulson. "Seuls les pointes de lance rouges ont été brûlées. C'était presque sûrement une destruction rituelle d'objets façonnés. Et il n'y a aucun signe d'habitation normale. Aucun outil ordinaire n'a été trouvé à l'emplacement."
Cette découverte a été faite dans la région de Tsodilo Hills du Botswana, seul secteur élevé à des kilomètres à la ronde. Cet endroit est appelé, par la population San moderne, "montagnes des dieux" et "la roche qui chuchote." Leur légende dit que l'humanité descend d'un python, et les lits de coulées antiques et arides autour des collines auraient été créés par le python pendant qu'il serpentait dans les collines dans son incessante recherche de l'eau.
Cette légende fait que la découverte du python en pierre est d'autant plus stupéfiante.
"Notre trouvaille signifie que les humains étaient plus organisés et ont eu une capacité pour la pensée abstraite à un point beaucoup plus tôt dans l'histoire que nous l'avons précédemment supposé" dit Coulson. "Toutes les indications suggèrent que Tsodilo a été connu de l'humanité pendant près de 100.000 ans comme un endroit très spécial dans le paysage préhistorique."
Autre surprise, les scientifiques ont trouvé une chambre secrète derrière le python en pierre. Les secteurs usés indiquent qu'elle fut utilisée de longues années.
"Le shaman, qui est toujours une personne très importante dans la culture San, pourrait s'être maintenu caché dans cette chambre secrète" explique Coulson."Il avait une bonne vue de l'intérieur de la caverne tout en restant caché. Et quand on parle de cette cachette, on pourrait croire que la voix vient du serpent lui-même. Le shaman pouvait tout gérer, c'est parfait."
Le shaman pouvait également disparaître de la chambre par une rampe accédant dehors depuis le flanc du coteau ont découverts les scientifiques. Et les peintures dans la caverne semblent soutenir une partie de la mythologie moderne de San. Alors que les peintures rupestres sont communes dans les collines de Tsodilo, à l'intérieur de la caverne du python il n'y a que deux petits dessins, celui d'un éléphant et celui d'une girafe. Images qui ont été inscrites à l'endroit exact où l'eau descendait en bas du mur. Une des histoires de San dit que le python tombe dans l'eau, incapable de sortir Il est sauvé par la girafe. L'éléphant, avec sa longue trompe, est souvent une métaphore pour le python en mythologie San.(on peut aussi penser ici au long coup de la girafe).
"Dans cette caverne, nous n'avons trouvés que les animaux les plus importants pour les gens de San : le python, l'éléphant et la girafe" indique Coulson "Ce qui est peu commun. Ceci semblerait avoir été un endroit très spécial. Ils n'ont pas brûlé les pointes de lance ici par hasard. Ils les ont apportées depuis des centaines de kilomètres de distance et les ont intentionnellement noircies ici. Tant de pièces du puzzle se mettent ensemble ici que cela doit représenter un rituel."

Auteur: Roy Britt Robert

Info: LiveScience, 30 novembre 2006

 

Commentaires: 0

citation

Les citations, en s'appuyant sur le prestige d'un autre, permettent de claquer la gueule à n'importe qui, à n'importe quelle idée.

Auteur: MG

Info: 1996

[ arme ] [ béquille ]

 

Commentaires: 0

citation

A étudier les aphorismes et autres formules l'on s'aperçoit vite que presque tout à été dit depuis longtemps et qu'ainsi certains mots ou certaines formules ont une vie propre, autonome. Leurs déplacements étant conditionnés par l'usage qu'en fait leur repreneur. Ainsi me vient à la gamberge : L'originalité, c'est l'art de savoir camoufler sa source, de F. P. Jones.

Auteur: MG

Info: 1996

[ redites ]

 

Commentaires: 0

citation

L'aphorisme ? Du feu sans flamme. On comprend que personne ne veuille s'y réchauffer.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info:

[ dénigrement ]

 

Commentaires: 0

redites

Un auteur trop souvent cité, on finit par ne plus avoir envie de le lire. Son nom est profané à force de circuler. On préfère lire quelqu'un de moins connu et même de moindre talent, ne serait-ce que parce qu'il n'appartient pas à tous.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Carnets 1957-1972/nrf Gallimard 1997, 9 novembre 1966 p.445

[ ennui ] [ citations ]

 

Commentaires: 0