Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 89409
Temps de recherche: 0.1185s

grégarisme

La science vient de découvrir que ce sentiment de solitude n'est pas un effet de la dépression, mais une pathologie à part entière.

La solitude devrait être une priorité des autorités sanitaires. C'est un fléau contre lequel elles doivent lutter de toutes leurs forces, au même titre que la dépression. Pour l'instant, les médecins et les laboratoires ne s'occupent que de la dépression. (...)

La dépression reste un mal mystérieux, malgré tous les efforts fournis pour en percer la nature. Mais nous ignorons encore tout de la solitude. Les psychologues et les neurologues commencent à peine à étudier ses effets.

Mais qu'est-ce que la solitude au juste ?

Contrairement aux apparences, la solitude est un état psychique : l'individu éprouve un vide intérieur, il se sent rejeté par les autres.

Même une personne très entourée peut se sentir seule, car la solitude est avant tout une histoire de perception.

L'homme a besoin d'appartenance. Son désir impérieux d'établir des relations interpersonnelles le conduit à appartenir à un groupe social, à une tribu, peu importe. (...)

Mais bien plus impérieux encore est le désir d'appartenir à quelqu'un. Quand cela devient impossible, à la suite d'une rupture ou d'un enfermement, l'homme s'asphyxie. Car les humains supportent très mal la solitude.

Auteur: Punset Eduardo

Info: 101 raisons d'être optimiste

[ fondamentale socialisation ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

canevas

On voit d’abord Arletty, jeune fille dauphinoise… de ce pays où l’on fabrique des petites jeunes filles jolies et fanatiques et huguenotes encore… Et puis allant à Paris… gagner sa vie… Et puis fréquentant les milieux protestants de Paris… un jeune élève pasteur, Jérôme, protestant, l’adore… Le jeune ménage genre Armée du Salut… mais elle est mutine, sex-appeal du tonnerre… on joue de l’orgue, elle chante à ravir, les jeunes bourgeois et les ouvriers et les coquins et les harengs viennent l’admirer et lui faire des atteintes au Temple de Courbevoie-la-Garenne… Elle est vertueuse mais le diable est après elle… malgré elle… ce satané charme !...  


Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: "Arletty, jeune fille dauphinoise", scénario de 1948, jamais produit, monté ni adapté. La trame retrace la vie d’un couple parti évangéliser les "sauvages" en Afrique puis les gangs de Chicago, en passant par le harem d’un maharadjah. Pour finir au Tour du Monde, à Montrouge, un bouge tenu par le Diable, dans lequel Arletty danse et chante, pendant que son mari pasteur, Jérôme, oublie ses sermons dans l’alcool.

[ esquisse ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déterminisme

Conférer une intention ou un but à l’évolution se nomme téléologisme et résulte d’un biais cognitif, appelé biais d’intentionnalité, qui consiste à voir l’action d’une volonté ou d’une décision derrière des événements fortuits ou accidentels.

Auteur: Lehoucq Roland

Info: La vie Alien : Manuel pour construire un monde extraterrestre

[ finalité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

évolution courte

On peut définir l’épigénétique comme l’étude de tous les changements d’expression des gènes non dus à une variation dans la séquence nucléotidique de l’ADN et qui néanmoins sont transmis soit entre générations de cellules, soit entre générations d’organismes.

Auteur: Danchin Etienne

Info: L’hérédité comme on ne vous l’a jamais racontée. Humensciences, 2021, p. 64

[ legs biologique ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

corps-esprit

Alors que Platon sépare l’esprit du corps et minimise le rôle de l’expérience sensorielle dans la connaissance qu’il ne juge atteignable que par la raison, Aristote réunit les deux entités et lie la connaissance à l’apprentissage des lois qui gouvernent la nature. L’esprit ne peut concevoir ces lois indépendamment de l’expérience sensorielle qui devient avec Aristote le support du fonctionnement cognitif.

Auteur: Danchin Etienne

Info: Ecologie comportementale : Cours et sujets corrigés

[ historique ] [ unicité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

évolution biologique

Lorsqu’au tout début du XIXe siècle Jean-Baptiste de Lamarck a formalisé l’idée que les espèces se transforment au cours du temps, c’était un grand pas dans la connaissance du vivant. L’idée était encore révolutionnaire six décennies plus tard, à l’époque de Darwin. Évidemment, on ne connaissait alors rien des mécanismes d’hérédité, ni de ses règles, ni de la manière dont l’information impliquée était encodée. Lamarck a alors suggéré la "règle de l’usage et du non-usage" des organes comme moteur général de l’évolution. Près de cinquante ans plus tard, Darwin proposait la sélection naturelle. [Selon laquelle] on devrait même s’attendre à l’existence de processus lamarckiens. En effet, l’information génétique, par sa très grande fidélité de transmission, est spécialisée dans la transmission d’informations héritées d’ancêtres très lointains. Or […] l’environnement des ancêtres récents doit constituer un bien meilleur prédicteur de l’environnement dans lequel se développera la génération suivante. Ainsi, tout organisme capable de transmettre à ses descendants des informations sur leur environnement aurait un avantage sélectif majeur, parce que ces derniers seraient en quelque sorte moulés aux conditions environnementales dans lesquelles ils se développeront, survivront et se reproduiront.[…] Tant pis si cette hypothèse est immédiatement taxée de lamarckiste et donc rejetée, car non conforme au néodarwinisme. Il existe dans la littérature scientifique de nombreux faits très bien documentés qui montrent que de tels mécanismes existent bien.

Auteur: Danchin Etienne

Info: L’hérédité comme on ne vous l’a jamais racontée. Humensciences, 2021 pp 55-56

[ adaptation ] [ épigénétique ] [ héritage culturel ] [ comportements transmis ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

éphémère

Constater que l'homme et la femme vivent sur deux planètes différentes, et que seule la passion peut, fugitivement, les accorder, ne s'appelle pas de la misogynie, mais de la clairvoyance.

Auteur: Matzneff Gabriel

Info: le taureau de phalaris (1987, 294 p.) p.125

[ rapport hommes-femmes ] [ divergence ] [ alchimie ] [ juxtaposition temporaire ] [ rapport amoureux ] [ opposition ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

dégradation

Toute mon âme subissait une transformation, comme si au fond de mon être un rideau s’était écarté, comme si un tissu s’était déchiré dans mon cerveau.

Auteur: Hamsun Knut

Info: la faim (1890, 285 p.)

[ détérioration ] [ sensation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

vue-de-l'esprit

A partir de sensations collectées et en usant de mots et de phrases, le mental des hommes peut décrire trois mondes distincts, qui s'interpénètrent : la réalité extérieure, le monde intérieur, les espaces imaginaires. 

Quels sont les les repères, points d'ancrages et de comparaison à notre disposition pour ce faire ? 

a) le corps incarné et son ego-parcours de vie-miroir, imprégné par un endroit/époque, animé par un puissant programme-désir de survie/reproduction doté d'une grande curiosité intrinsèque. 

b) le langage, agencement de signes-symboles consensuels destinés à coder-représenter l'univers-priméité-source tel que perçus par les entendements humains qui en sont émergés.

c) la dualité rationaliste scientifique, et toutes les couches d'expériences accumulées subséquemment à nos capacités à reproduire des rapports de cause-à-effet, et a les enregistrer. Elle nous permet actuellement de foncer vers une civilisation techno-machiniste.

Auteur: Mg

Info: 3 décembre 2022

[ triade ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par miguel

dédale

Sous des arbres anglais je méditai : ce labyrinthe perdu, je l'imaginai inviolé et parfait au sommet secret d'une montagne, je l'imaginai infini, non plus composé de kiosque octogonaux et de sentiers qui reviennent, mais de fleuves, de provinces et de royaumes... Je pensai à un labyrinthe de labyrinthes, à un sinueux labyrinthe croissant qui embrasserait le passé et l'avenir et qui impliquerait les astres en quelque sorte.

Auteur: Borges Jorge Luis

Info: Fictions, "Le jardin aux sentiers qui bifurquent", p 99

[ fractal illimité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste