Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 93824
Temps de recherche: 0.1066s

femme-par-homme

Et lui d'écrire encore, sur les dernières portées,

peut-être, de sa vie :

" Telle inconnue pêchant dans sa barque légère

m'a ferré moi aussi.

Si j'ai cru doux d'abord d'être sa proie,

maintenant le fer tire sur mon cœur

et je ne sais si c’est le jour ou moi qui perd son sang

dans ces eaux nacrées. "


Auteur: Jaccottet Philippe

Info: Le dernier livre de Madrigaux

[ essentielle ] [ poème ] [ mystère ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

corps-esprit

Supposez maintenant que le corps humain soit un énorme paquebot et que les cellules du cerveau soient les membres de l'équipage. Une de ces cellules est sur la passerelle de commandement : c'est le capitaine. Mais il ne sait pas de façon précise ce que fait le reste de l'équipage qui n'est pas sous ses yeux. Tout ce qu'il sait c'est que son bateau poursuit sa route, que le travail se fait bien. Le capitaine, c'est vous, c'est votre conscience éveillée. Ce qui se passe dans le dédoublement de la personnalité pourrait être comparé à une mutinerie : une des cellules-équipage monte sur la passerelle de commandement et prend la place du capitaine.

Auteur: Blatty William P.

Info: L'exorciste

[ folie ] [ parasites ] [ spirituels ] [ possédé ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

évitement

Sans vouloir me flageller plus que de raison, cela illustre bien ma tendance naturelle à faire l’autruche. Tendance très répandue, c’est vrai, mais ça n’excuse rien. Je refuse de voir tout ce qui me dérange, tout ce qui peut jeter une ombre sur mon petit univers confortable et douillet. Se boucher les yeux, les oreilles, le nez, le cœur en définitive, je connais. Je pratique. Que ce soit sciemment ou non. Que ce soit par lâcheté, par égoïsme, par peur. Pas besoin d’une épaisse muraille, il suffit de s’envelopper dans un fin cocon protecteur, imperméable. Se mentir par omission.


Auteur: Malte Marcus

Info: Qui se souviendra de Phily-Jo ?

[ fuite ] [ refuge ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

entrevue

A l’époque de " gloire " de la théorie des catastrophes, j’ai déjeuné avec le docteur Lacan. Le Maître m’avait invité, et il m’a fait parler d’abondance tout au long du repas, sur mes conceptions des mathématiques, sur ma carrière, sur mon évolution en matière d’idées mathématiques, sur mes rapports au " mathème ". Je ne sais pas très bien ce que c’était que le " mathème " !… Et lui n’a pratiquement rien dit. A la fin du repas, j’ai utilisé une formule qui l’a fait réagir. Je lui ai dit: " Ce qui limite le vrai, ce n’est pas le faux, c’est l’insignifiant ". Il a alors pris un air songeur et a dit : " Cela me retient, cela me retient. " Voilà : j’avais " retenu " le Maître… 

Auteur: Thom René

Info:

[ mondanité intellectuelle ] [ ironie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

savoirs

Les situations dynamiques régissant l’évolution des phénomènes naturels sont fondamentalement les mêmes que celles qui régissent l’évolution de l’homme et des sociétés, ainsi l’usage de vocable anthropomorphes en Physique est foncièrement justifié.

Auteur: Thom René

Info: Conclusion de " Stabilité structurelle et morphogénèse " -sous-titré " Essai d’une théorie générale des modèles "-, 1972. Analogie qui prennent sens dans le cadre de la théorie des catastrophes (qui est une théorie de l’analogie, la première depuis Eudoxe et Aristote

[ reflet ] [ anthropocentriques ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

Nous pouvons enfin nous concentrer sur ceci : comment faire pour que l'apprentissage basé sur les données travaille de concert et en harmonie avec représentations abstraites et symboliques au sein d'une intelligence unique et plus puissante ? 

Auteur: Marcus Gary Fred

Info: L'apprentissage profond seul ne nous permettra pas d'obtenir une IA semblable à l'homme, NOEMA

[ intelligence artificielle ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

loisirs

Le psychologue Abraham Maslow a suggéré qu'après avoir satisfait nos besoins les plus fondamentaux, tels que la nourriture, le logement et le sexe, nous nous efforçons finalement de nous " réaliser ", ou réaliser notre plein potentiel ; selon ses termes, " Une fois nos besoins réglés on peut en général s'attendre à quelque nouveau mécontentement et bientôt une nouvelle agitation se développe, à moins que l'individu ne fasse ce pour quoi il (ou elle) est fait ". Un musicien doit faire de la musique, un artiste doit peindre, un poète écrire. Ce qu'une personne peut être, elle doit l'être ".

Auteur: Marcus Gary Fred

Info: Guitar Zero : The Science of Becoming Musical at Any Age

[ passe-temps ] [ insatisfaction ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

génétique

L'un des principaux enseignements tirés de la cartographie du génome est que l'accès à une carte initiale approximative s'est avéré crucial pour l'élaboration de cartes plus détaillées des petites différences individuelles entre les êtres humains.

Auteur: Marcus Gary Fred

Info: L'avenir du cerveau : Essais des plus grands neuroscientifiques au monde

[ anthropocentrique ] [ cybernétisée ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

démagogues

Tu te laisseras donc toujours duper, peuple braillard et stupide. Tu ne comprendras jamais qu'il faut te défier de ceux qui te flattent.

Auteur: Marat Jean-Paul

Info:

[ menteurs ] [ politique ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

barbarie

Nulle part le mot torture n'était mentionné. Il quitta la liste des yeux, se retourna et embrassa le charnier d'un regard. À ses pieds, un cadavre. Son crâne était ouvert en plusieurs endroits et à la place de ses yeux, il n'y avait plus que deux trous noirs bordés de sang séché. Adam frissonna de dégoût. Arracher les yeux n'avait jamais permis d'avoir des informations. Ce n'était plus de la torture. Il y avait là de la folie meurtrière. Il y avait là le seul souhait de tuer en faisant souffrir. Avec assez de raffinement et d'imagination pour que la notion de plaisir ne puisse en être totalement absente.

Auteur: Norek Olivier

Info: Entre deux mondes

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel