Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir le mode d'emploi, la colonne "chaînes" et les autres rubriques explicatives. ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélat... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 89409
Temps de recherche: 0.1099s

révélation mystique

Au-dessus de lui, vaste, s’étendait à l’infini le dôme céleste, plein d’étoiles calmes et scintillantes. Du zénith à l’horizon apparaissait la voie lactée, encore indistincte. Une nuit fraîche et calme jusqu’à l’immobilité enveloppait la terre. Les tours blanches et les coupoles dorées de la cathédrale brillaient sur le saphir du ciel. Les somptueuses fleurs d’automne des parterres autour de la maison s’étaient endormies jusqu’au matin. Le silence de la terre semblait se fondre dans celui du ciel, le mystère de la terre rejoindre celui des étoiles... Aliocha, debout, regardait et brusquement, comme fauché, il tomba à terre.

Il ne savait pas pourquoi il étreignait la terre, il ignorait pourquoi il avait irrésistiblement envie de la baiser, de la baiser, tout entière, mais il la baisait en pleurant, en sanglotant, en l’arrosant de ses larmes, et il jurait éperdument de l’aimer, de l’aimer à tout jamais. "Arrose la terre des larmes de ta joie et aime ces larmes..." ces paroles retentirent dans son âme. Pourquoi pleurait-il ? Oh, il pleurait, dans son extase, même sur ces étoiles qui scintillaient vers lui de l’infini, et il "n’avait pas honte de ce paroxysme". Comme si les fils de tous ces innombrables mondes de Dieu convergeaient d’un coup dans son âme, et elle vibrait "au contact des autres mondes". Il aurait voulu pardonner à tous et pour tout, demander pardon, oh ! pas pour lui, mais pour tous, pour tous et tout, "pour moi d’autres le font", entendit-il de nouveau retentir dans son âme. Mais d’instant en instant, il sentait plus nettement et d’une façon en quelque sorte tangible descendre dans son âme quelque chose d’aussi ferme et immuable que cette voûte céleste. Une idée prenait possession de son esprit, cette fois pour la vie et à tout jamais. Il était tombé à terre faible adolescent et il se releva ferme combattant pour toute sa vie, il en eut conscience et le sentit soudain, au moment même de son extase. Et jamais, plus jamais Aliocha ne put oublier cet instant. "Quelqu’un a visité mon âme à cette heure !" disait-il plus tard en croyant fermement à ses paroles...

Auteur: Dostoïevski Fédor Mikhaïlovitch

Info: Dans "Les Frères Karamazov", volume 2, traduction d'Elisabeth Guertik, le Cercle du bibliophile, pages 48-49

[ métanoïa ] [ renouveau ] [ rédemption ]

 
Commentaires: 2
Ajouté à la BD par Coli Masson

éphéméride

De la Sainte-Catherine (25 novembre) jusqu'à Noël, il y a un mois égal.

A Sainte-Catherine, pour tout l'hiver fais ta farine.

A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine.

C'est le meilleur moment pour planter les arbres et les arbustes.


Auteur: Anonyme

Info: In Dictons, proverbes et autres sagesses d'Auvergne de Daniel Brugès, p 240

[ hiver de l'automne ] [ agriculture ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

linguistique

Le général et l'individuel, dans tout système sémiologique, sont donnés non comme des entités, mais en tant que rapports de deux coordonnées ou deux séries de valeurs sémiologiques, l'une servant à différencier l'autre.

Auteur: Kartsevski Sergueï Ossipovitch

Info: 1929, p 89

[ gravitationnelle ] [ objectif-subjectif ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Allah

Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout proche.* 

Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. **

Auteur: Le Coran

Info: *Q 2 :186 **Q 50 :16

[ Eternel ] [ islam ] [ proximité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

unicité

Si l’Homme pense à la Totalité comme constituée de fragments indépendants, alors c’est comme cela que son esprit tendra à fonctionner. Mais s’il peut tout inclure de manière cohérente et harmonieuse dans une globalité indivisible, ininterrompue et infinie, alors son esprit tendra à se développer dans une voie similaire.

Auteur: Bohm David

Info:

[ appartenance ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

corps

La paralysie est sans doute une crampe figée.

Auteur: Weininger Otto

Info: des fins ultimes (1907, 240 p.) page 184

[ contracture ] [ tétanisation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

sacrifice

Face à tout ce qui est immoral dans la nature entière, face à toute son histoire, l'homme éprouve une culpabilité profonde ; en effet, le monde et l'homme sont des notions interchangeables : tout le mal du monde n'existe que par l'homme, en l'homme. C'est ce sentiment qui animait Jésus Christ, à tel point qu'il voulut par sa mort, expier ce péché et réconcilier le monde avec Dieu en portant pour tous les hommes cette culpabilité, sa culpabilité, jusqu'au châtiment. C'est en lui que la volonté, le génie, le sentiment de la responsabilité universelle, ce sentiment qui veut porter le monde entier a été le plus fort.

Auteur: Weininger Otto

Info: des fins ultimes (1907, 240 p.) page 135

[ christianisme ] [ morale ] [ désastre mondial ] [ affrontement ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

épuisement

C’est des fatigues qui n’ont pas de nom, celles qu’on tient de l’angoisse.

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: guerre (2022, 192 p.)

[ stress ] [ sensation ] [ anxiété ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Justin

prophétie

Je maintiens, au "Bal des Gamètes", la grande ronde du monde, les noirs, les jaunes gagnent toujours!... les blancs sont toujours perdants, "fonds de teint", recouverts, effacés!... politiques, discours, fariboles!... qu'une vérité: biologique!... dans un demi-siècle, peut-être avant, la France sera jaune, noire sur les bords...

- Les blancs?

- les blancs au folklore, strip-tease et pousse-pousse...

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Rigodon, 1969, 336 p.

[ race ] [ invasion ] [ avenir ] [ sédentaires inquiets ]

 
Commentaires: 3
Ajouté à la BD par Justin

cycle

Le soir vient. Une longue patience enveloppe les choses et le sang, plus sûrement que du lierre. C'est le bel instant suspendu au-dessus de l'abîme, c'est l'heure de notre mort qui revient ainsi, chaque soir, comme une feuille baignée d'argent qui se détache d'un arbre, très loin dans la forêt. Ce jour ne reviendra plus. Il était le premier et le dernier en son ordre. Un nouveau monde surgira demain des eaux planantes du sommeil, et tout l'effort de vivre, de voir et de sourire sera à reprendre. La lumière du matin heurtera les yeux. Il faudra à nouveau regagner son corps, aller vers ce qui, dès le réveil, s'approche de nous - femme, songe ou nuée - et dont nous ne savons rien sinon que cela s'avance.

Auteur: Bobin Christian

Info:

[ crépuscule circadien ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste