Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts. Aussi outil de précision sémantique et de réflexion communautaire. Voir la rubrique mode d'emploi. Jetez un oeil à la colonne "chaînes". ATTENTION, faire une REINITIALISATION après  une recherche complexe. Et utilisez le nuage de corrélats !!!!..... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.0414s

lecture

J'aime trouver dans un livre de notes l'unité d'un esprit et le désordre d'un cerveau.

Auteur: Rostand Jean

Info: Pensées d'un biologiste, Éd. J'ai Lu, no D5, p. 124

[ littérature ] [ cohérence ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ] [ réflexivité idiosyncratique ]

 

Commentaires: 0

science

Dans la littérature sur la mécanique quantique il existe de nombreuses preuves du théorème de Bell. Beaucoup ne sont utiles qu'à leurs auteurs.

Auteur: Bub Jeffrey

Info: Bananaworld : Quantum Mechanics for Primates, p. 61

[ idiosyncratique ] [ solipsismes orthogonaux ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

création

(...) je comprends alors la justesse de ce qu’a dit Ansel Adams : qu’on ne prend pas une photo seulement avec l’appareil, mais en y apportant toutes les images qu’on a vues, les livres qu’on a lus, la musique qu’on a entendue, les gens qu’on a aimés. 

Auteur: Park David

Info: Voyage en territoire inconnu

[ idiosyncratique ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

auto-évaluation

Organiser notre existence de façon qu'elle soit aux yeux des autres un mystère, et que ceux mêmes qui nous connaissent le mieux nous méconnaissent seulement de plus près que les autres. J'ai façonné ainsi ma vie, presque sans y penser, mais avec tant d'art et d'instinct que je suis devenu pour moi-même une individualité qui n'est ni clairement ni entièrement définie, mais absolument mienne.

Auteur: Pessoa Fernando (Alv. de Campos)

Info: Le livre de l'intranquillité

[ idiosyncratique floue ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

illusions collectives

Le propre de la race humaine : s’inventer des mirages consensuels pour maitriser un réel fondamentalement flou et fluctuant. Les philosophes s’autorisent à critiquer lesdits mirages, mais le gros du troupeau se contente de les prendre à bras le corps parce que, sans eux, le monde perdrait ses contours. Il ensevelit ainsi les vraies questions sous les fausses réponses, et les vraies réponses sous les fausses questions.

Auteur: Cespedes Vincent

Info: Le monde est flou

[ chiasme ] [ réalités convenues ] [ quêtes idiosyncratiques ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

liberté

Qu'espérez-vous transmettre ? I.K. : Je souhaite que l'homme devienne lui-même, envers et contre tout. Aujourd'hui, nous sommes entourés d'individus "fonctionnels" qui ne vivent pas leur propre vie. Ils vivent leur "fonction". Et quand cette dernière change, ils changent. C'est tout. Il n'existe plus - ou peu - d'hommes tragiques, c'est-à-dire d'êtres qui disposent de leur propre sort, qui l'établissent pour eux-mêmes. J'aimerais que l'être humain refuse de devenir une pièce d'une grande machine sans âme. Je pense qu'il faut essayer de se construire soi-même, quel que soit le système qui nous entoure, en se regardant le plus lucidement possible.

Auteur: Kertész Imre

Info:

[ idiosyncratique ] [ société carcan ] [ autonomie ]

 

Commentaires: 0

itérations

Analysant la charge des " mots/sons " chez Maeterlinck, ou l’usage du " leitmotiv "* chez Wagner, il constate de manière prémonitoire que la répétition engendre un sens et une valeur différents de ceux habituellement accordés au mot, qui entre alors dans une sphère " plus surnaturelle " et baigne dans une " atmosphère spirituelle ". Poussant plus loin cette constatation le recours à Moussorgsky, à Debussy et à Schönberg lui permet de distinguer un " Beau extérieur " et un " Beau intérieur ", celui, dit-il, " …vers lequel nous pousse une nécessité intérieure lorsqu’on a renoncé aux formes conventionnelles du Beau… ". Nécessité qui, en musique, s’exprime par les dissonances et bientôt l’atonalité, toutes choses surprenantes et laides pour celui qui n’est attiré que par l’apparence et l’imitation, et qui n’admet pas comme " … sacrés tous les procédés qui permettent de manifester la personnalité de l’artiste… "

Auteur: Tio Bellido Ramon

Info: KANDINSKY, p. 9 *emprunt à la langue allemande, das Leitmotiv (" motif directeur "), formé du verbe leiten (" conduire ", " diriger ") et du nom Motiv (" motif "). Il est apparu pour la première fois en 1860, au sujet des œuvres de Richard Wagner et de Franz Liszt.

[ dépaysement ] [ quête ] [ beaux-arts ] [ idiosyncratique ] [ spécialisation ] [ approfondissement ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

secondéités innovantes

Il y a cependant, on l’a suggéré, une différence importante entre Peirce et Whewell : ce dernier fait jouer un rôle premier aux controverses dans l’éclaircissement des notions scientifiques, et son intérêt se porte avant tout sur les documents qui attestent de ces controverses. Il y a là pour Peirce un danger et peut-être une lacune : le danger serait celui d’encourager l’esprit de "disputaillerie", qui est pour lui responsable en large part de la stérilité des scolastiques. La lacune est que Whewell n’entreprend pas de montrer, du point de vue du chercheur, comment une notion qui était auparavant obscure, devient claire dans l’esprit du chercheur, d’un terme à l’autre de la controverse. Si ce passage n’est pas un pur effet mécanique de l’affrontement d’opinions contraires, il y a ici une tâche descriptive pour la méthodologie, qui n’a pas été menée à bien par Whewell :

Cela attire à nouveau notre attention sur le fait que la théorie de Whewell est tirée de l’histoire publique de la science. Il est, je n’ai aucun doute là-dessus, vrai que les conceptions scientifiques se sont toujours éclaircies à travers des débats. Et cela est une vérité importante. Mais quel fut le processus mental, quels furent le changement et la loi de changement dans l’esprit individuel par lequel une idée obscure s’est éclaircie ? À ce sujet, Whewell ne nous dit rien, et en vérité il ne semble avoir aucune idée de la question. Un esprit de métaphysicien aurait été entièrement captivé (engrossed) par cette question à l’exclusion entière de celle qui concerne le processus public de controverse.*

Est-ce que Peirce annonce ici son intérêt pour ce qui se passe dans les croyances de l’individu, tout membre d’une communauté qu’il soit ? On est tenté de le penser. Précisons ce qui nous fait adopter cette hypothèse : si le progrès scientifique ne résultait finalement que de "petites variations" et d’un équivalent de la "sélection naturelle" au travers de controverses, sans contrepartie du côté de l’esprit individuel de l’enquêteur, on se demande bien pour qui les conceptions seraient finalement rendues plus claires et plus appropriées. Sans tomber dans le travers qui consisterait à psychologiser la logique de la science, il y a là une tâche descriptive qui est imposée à la philosophie fondée sur l’histoire des sciences : or l’indication des usages des nouvelles conceptions permettrait, par leur double aspect, à la fois public et privé, de mener à bien cette mission.



 

Auteur: Girel Mathias

Info: Extrait de https://www.cairn.info/revue-cahiers-philosophiques-2017-3-page-35.htm#no30 - *C:S: Peirce, NEM 2, 852, 1869, cité par Joseph Warren Dauben

[ tropismes idiosyncratiques ] [ clarification sémantique ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste